Louis de Wohl (1903-1961) a eu une vie riche et bien remplie. Il a Ă©tĂ© un Ă©crivain catholique hongrois, nĂ© en Allemagne mais naturalisĂ© britannique. Il a commis de nombreux romans populaires dont beaucoup connurent un succĂšs mondial. De mĂȘme, certaines de ses Ɠuvres furent adaptĂ©es au cinĂ©ma. Au total, il aura Ă©crit une cinquantaine de livres. Mais ce n’est pas tout, car il a Ă©galement travaillĂ© comme astrologue, et pour le MI5 pendant la IIe Guerre mondiale.

Louis de Wohl.

Louis de Wohl.

Avec cet ouvrage intitulĂ© La Lance (Éd. Salvator), Wohl raconte l’histoire romancĂ©e de Longin. Saint Longin le Centurion est le nom que la tradition chrĂ©tienne donne Ă  ce soldat romain. Ce dernier est connu pour ĂȘtre celui qui a percĂ© de sa lance le cĂŽtĂ© droit du Christ une fois mort sur la croix : « Le centurion qui Ă©tait lĂ  en face de JĂ©sus, voyant comment il avait expirĂ©, dĂ©clara : “Vraiment, cet homme Ă©tait Fils de Dieu !” »

Dans le roman, il est le fils du gĂ©nĂ©ral Longin et sera mĂȘlĂ© involontairement aux intrigues de la cour dans la Rome antique. Effectivement, son pĂšre, Ă  la fois par naĂŻvetĂ© et envie de gagner de l’argent, est endettĂ© Ă  cause des tripatouillages d’un escroc. Ainsi, il doit rembourser des sommes immenses dont il ne dispose pas


Longin, qui est issue d’une famille patricienne et lĂ©gionnaire de profession, veut aider son pĂšre dans cette terrible Ă©preuve. Ne maĂźtrisant pas les subtilitĂ©s politiciennes, Longin connaĂźt finalement la dĂ©chĂ©ance sociale pour avoir voulu dĂ©fendre l’honneur paternel. De citoyen romain, il se retrouve esclave et joute dans l’arĂšne comme gladiateur. Une victoire due Ă  sa virtuositĂ© au lancer du pilum contre le champion de la catĂ©gorie lui permet d’ĂȘtre du voyage en JudĂ©e et de quitter cette ville qui lui a tout pris. Et sur ce navire, le nouveau prĂ©fet de JudĂ©e est prĂ©sent. Il s’agit de Ponce Pilate !

Nostalgique de sa vie passĂ©e, se posant de nombreuses questions sur son sort et Dieu, Longin reste un vaillant soldat qui finit par ĂȘtre promu centurion. Il combat les nombreuses rĂ©voltes juives menĂ©es contre l’occupant romain. Il participe Ă  diffĂ©rentes opĂ©rations de maintien de l’ordre qui conduisent Ă  l’arrestation de Bar Abbas, l’un des meneurs de la rĂ©bellion. Au cours de la vie de Longin en JudĂ©e, romancĂ©e rappelons-le, il vit de maniĂšre directe ou indirecte de nombreux rĂ©cits bibliques. La galerie des personnages et les diffĂ©rents points de vue adoptĂ©s permettent de nous rendre compte de l’extrĂȘme complexitĂ© des rapports humains de l’époque.

En effet, nous trouvons des lĂ©gionnaires romains divisĂ©s entre ceux qui sont contents d’ĂȘtre lĂ  et ceux qui subissent le service militaire. Nous voyons des juifs collaborer ou rĂ©sister pendant que d’autres tentent de vivre, malgrĂ© les difficultĂ©s de l’existence, sans se mĂȘler des questions politiques et religieuses. Certains attendent le Messie avec ferveur et prient en ce sens. L’intĂ©rĂȘt de ce livre – entre autres – rĂ©side dans le fait de comprendre que l’émergence de JĂ©sus de Nazareth Ă©branle les fondements de cette sociĂ©tĂ© fragile et hĂ©sitante sur la voie Ă  suivre : collaboration, soumission ou rĂ©bellion armĂ©e ?

En dĂ©finitive, nous vivons une rĂ©elle immersion dans cette Rome impĂ©riale dirigĂ©e par TibĂšre et en JudĂ©e oĂč vĂ©curent le Christ et ses premiers disciples. Nous pouvons Ă©crire sans hĂ©sitation que nous sommes en prĂ©sence d’un vĂ©ritable pĂ©plum littĂ©raire, dans la mĂȘme veine que Ben Hur, Quo vadis et autre Barabbas.

La Lance, Louis de Wohl (Salvator)

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Franck Abed

Franck Abed est catholique et royaliste. Ses thĂšmes de prĂ©dilection sont : l’histoire, l’histoire des idĂ©es politiques, la philosophie, la mĂ©tapolitique et la culture. Vous pouvez retrouver son parcours et ses analyses dans son site personnel www.franckabed.com .

Articles similaires