Étiquette : Michel Festivi

4 août 2022

Les gauches espagnoles falsifient l’Histoire

On assiste actuellement dans presque tous les pays européens à une repentance généralisée des glorieuses histoires nationales au seul bénéfice d’un wokisme dégénéré qui se développe à la vitesse d’un avion à réaction. Monsieur Macron est pour la France un spécialiste convenu de ce style de battage de coulpe, que ce soit avec l’Algérie totalitaire et incapable de satisfaire sa population, ou avec l’Afrique non […]

Partager :
15 juillet 2022

Où va l’Espagne : de Charybde en Scylla ?

Le gouvernement minoritaire socialiste espagnol présidé par Pedro Sanchez depuis 2018 semble avoir atteint les limites de l’exercice, mais continue dans ses dérives sociétales. Son allié Podemos, un ramassis de gauchistes, avec ses 35 sièges aux Cortès, ne répond présent que de moins en moins. Les treize députés extrémistes catalans pratiquent le chantage permanent car leur soutien à Sanchez est indispensable si ce dernier veut […]

Partager :
15 mai 2022

Pedro Sanchez et le PSOE vont-ils sombrer ?

par Michel Festivi L’Espagne est en ébullition. Les lecteurs de Présent savent que le gouvernement socialo-communiste minoritaire ne tient que grâce aux marchandages permanents avec les plus extrémistes des députés catalans de L’ERC et des cinq députés basques de Bildu qui sont la vitrine politique des anciens terroristes de l’ETA, quoi qu’ils en disent. Or le 18 avril, les Espagnols ont découvert que leur gouvernement, par l’intermédiaire des […]

Partager :
14 octobre 2021

Les fables, mensonges et trahisons enfin dénoncés de la Guerre civile espagnole

« Dès l’origine, la IIe République (espagnole) s’est mis à dos l’Église, l’Armée, le monde agricole, les régions et l’Espagne elle-même (voir la loi sur le séparatisme catalan déjà) par ses politiques sans aucune nuance contre toutes ces institutions, alors qu’au départ ces mêmes institutions n’étaient nullement antirépublicaines, bien au contraire »   Entretien avec Michel Festivi, auteur de Les trahisons des gauches espagnoles Du républicanisme au […]

Partager :