Étiquette : harcèlement

26 mai 2020

McDonald’s : du Big Mac au Big scandale !

Décidément, le temps n’est pas au beau fixe pour les multinationales ; après Amazon – l’ogre du commerce électronique – dont les conditions de travail ont été sévèrement recadrées, jusqu’à obliger ses centres de distribution en France à fermer, faute de conditions sanitaires satisfaisantes – c’est au tour de McDonald’s – le monstre de la malbouffe – d’être dans le collimateur de la justice : il est poursuivi […]

Partager :
25 octobre 2019

L’esclavage encore en vigueur

La traite des blanches, un esclavagisme qui sévit toujours au cœur de nos nations Lorsque le mot « esclavage » est prononcé, les cerveaux conditionnés s’imaginent immédiatement les supplices de l’Oncle Tom et des siens, faisant abstraction des autres formes d’esclavagisme qui eurent lieu par le passé et dont certaines formes subsistent. Si l’on dénonce parfois à raison l’exploitation et l’esclavagisme qui sévissent dans les pays en […]

Partager :
18 mars 2018

Ordures de tous bords

  La campagne de délation tous azimuts sur le harcèlement, les viols et violences faites aux femmes n’en finit décidément pas… Certains s’en réjouissent sans doute, d’autres le déplorent forcément, mais on ne peut qu’être étonné des poubelles qui sont ainsi ouvertes et déversées sur la place publique : en grande majorité (même si pas que, bien sûr !) ce sont celles des personnalités ou organisations qui […]

Partager :
30 octobre 2017

#balancetanausée

  Harceler quelqu’un pour le contraindre à accorder des faveurs non désirées, est particulièrement abject. Et que ce soit vieux comme la nuit des temps n’y change rien. Cela doit être condamné et on ne voit guère quelles circonstances atténuantes pourraient être invoquées par les « porcs », selon l’expression du moment.

Partager :
19 septembre 2016

L’italienne Tiziana Cantone ou la fatale exhibition !

  Autrefois, la Justice condamnait parfois un coupable à être exhibé plusieurs heures, voire plusieurs jours, en place publique, attaché à une armature de bois appelée pilori (ou encore plus explicitement nommée alors « échelle patibulaire »). Cette humiliation publique était censée lui faire passer le goût de se mal conduire ; elle était sans doute préférable à d’autres peines plus violentes, sinon définitives : flagellation, bannissement, mutilation, peine de […]

Partager :