Étiquette : extrême gauche

12 juin 2020

Quand les gauchistes poussent à l’insurrection

Les émeutes survenues à Minneapolis suite à la mort d’un homme noir tué par un policier qui l’a asphyxié (l’usage excessif de la violence est tout à fait explicite dans la vidéo) montrent deux choses. Primo la désagrégation de la société civile aux USA s’accélère, avec une méfiance de plus en plus grande entre les différentes communautés notamment blanches, noires et latines (latinos). Secundo, on […]

Partager :
7 janvier 2020

Alliance autrichienne

Après son succès aux élections de septembre 2019 (37 % des voix) le chancelier de la droite autrichienne revient en force avec une alliance inattendue avec les Verts (13,9 % des voix). Le scandale qui avait délégitimé son allié le FPÖ (nationaux-populistes) en mai, s’est traduit dans les urnes par une chute de 26 % à 16 % des voix pour le FPÖ, qui reste tout de même une […]

Partager :
5 décembre 2019

Les féministes, ça ose tout !

Un slogan scandé lors d’une manifestation féministe place du Trocadéro à Paris le vendredi 29 novembre dernier a au moins eu le mérite de ne pas passer inaperçu : « Le kérosène, c’est pas pour les avions, c’est pour brûler violeurs et assassins ! »

Partager :
12 novembre 2019

Le Droit des minorités ? Bien sûr ! Mais de toutes les minorités

En notre ère d’économie globale, de mondialisation de la propagande politicienne et « culturelle », de brassage des races et des ethnies, toute minorité – fût-elle celle des adorateurs de n’importe quelle « divinité maboule » (un néologisme piqué à Emil Cioran) – réclame et généralement obtient son droit à la reconnaissance… donc à sa capacité de nuisance envers autrui. Certaines femmes ont obtenu le droit à l’avortement de […]

Partager :
8 août 2019

L’Italie durcit les sanctions contre les ONG immigrationistes

par Olivier Bault Avec l’offensive du maréchal Haftar, soutenu entre autres par la France, contre le gouvernement de Tripoli reconnu par l’ONU, et avec le retour des bateaux d’ONG s’efforçant d’assurer pour les candidats à l’immigration illégale en Europe la navette entre la Libye et l’Italie, le nombre de départs depuis les côtes libyennes est en augmentation et, si cela continue, les arrivées en Libye par […]

Partager :
10 avril 2019

Les petits papiers du Qatar

Le grand public connaît le Qatar surtout pour son rachat du club de football Paris-Saint-Germain en 2011, par le biais du fonds souverain Qatar Investment Authority. Mais ce n’est de loin pas la seule façon dont l’émirat s’immisce dans les affaires occidentales, à travers des agissements autrement plus sinistres.

Partager :
27 mars 2019

Dissolution des groupes d’extrême droite : le précédent Ordre nouveau

« La plupart de nos militants étaient révoltés contre la société, mais également intégrés dans leur génération ; ils n’étaient pas tombés d’une autre planète… » À l’heure où l’actuel Président Macron, entend engager la dissolution de plusieurs groupes dit « d’extrême-droite » sans qu’on sache encore s’il s’agit d’un simple effet d’annonce légalement impossible à tenir, il est intéressant de rappeler le précédent de la […]

Partager :
10 janvier 2019

L’Afrique à désintoxiquer – IIe partie

  Entretien avec Kakou Ernest Tigori, auteur du livre L’Afrique à désintoxiquer (Éditions Dualpha) (Propos recueillis par Fabrice Dutilleul) «… n’est le bienvenu dans les médias français que l’Africain qui accrédite les thèses de la bien-pensance, dont le discours est fait de jérémiades et d’accusations contre l’Occident, de défense aveugle des délinquants des cités, si ce n’est de pitreries… »

Partager :
10 octobre 2018

L’opposition gauchiste se lève

À peine élu à la tête du Québec, François Legault, chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) qui se classe au centre-droit malgré ce que certains journalistes européens ont pu en dire, est devenu la bête noire de l’extrême gauche, qui elle-même se sent le vent dans les voiles avec l’élection d’une dizaine de députés « solidaires ».

Partager :
17 juillet 2018

San Babila : un crime inutile

Mettre l’extrême droite en scène sur grand écran ? L’exercice est difficile et nombreux sont ceux qui s’y sont cassés les dents. Pour le pire, on citera Ne réveillez pas un flic qui dort, nanar flamboyant du calamiteux José Pinheiro, avec un Alain Delon en roue libre et un Michel Serrault passablement éberlué devant un scénario dépassant l’entendement. Sans oublier un Xavier Deluc, ancien du GUD […]

Partager :