Étiquette : Économie globale

12 novembre 2019

Le Droit des minorités ? Bien sûr ! Mais de toutes les minorités

En notre ère d’économie globale, de mondialisation de la propagande politicienne et « culturelle », de brassage des races et des ethnies, toute minorité – fût-elle celle des adorateurs de n’importe quelle « divinité maboule » (un néologisme piqué à Emil Cioran) – réclame et généralement obtient son droit à la reconnaissance… donc à sa capacité de nuisance envers autrui. Certaines femmes ont obtenu le droit à l’avortement de […]

11 juin 2019

Zombie ou Zombies

En lisant les propos de tel ou tel chef d’État ou de gouvernement occidental – et, pourquoi pas, ceux de notre toujours jeune et (redevenu) fringant Président –, l’on se pose inévitablement une question de fond : lequel de l’orateur ou des auditeurs est le mort-vivant, l’être sans volonté propre, le décérébré ?

2 août 2018

Le XXIe siècle et la tentation cosmopolite

  « Consommer est devenu le but suprême de l’existence des individus, ce qui comble d’aise les maîtres du “village terrestre” peuplé d’hédonistes (les travailleurs) et de psychopathes (les parasites sociaux) » Entretien avec Bernard Plouvier, auteur de Le XXIe siècle et la tentation cosmopolite, éditions de L’Æncre (propos recueillis par Fabrice Dutilleul) Vous abordez dans votre livre des thèmes très divers, tel les origines de l’Homo […]

3 juillet 2017

Du climat et de ses variations

L’on n’a pas attendu l’ère de l’économie globale et de la mondialisation de la propagande politique pour s’intéresser aux conséquences des conditions climatiques sur la vie et la survie de l’humanité ou aux retombées environnementales des activités humaines.

7 mai 2017

Macron, l’héritier

S’il faut en croire certains échotiers, Emmanuel Macron serait non seulement le chouchou de la haute finance et de tout ce qui gravite autour de l’économie globale, mais aussi considéré par notre actuel Président comme son héritier, comme le « continuateur de son quinquennat ».

20 avril 2017

Démagogue et crétin

Les années électorales sont éminemment favorables à la prolifération des spécimens de ces deux variétés indissolublement accouplées, car, sans son cortège de crétins qui ne demandent qu’à être dupés, le démagogue n’est rien. Comme les hystériques et les psychopathes, le démagogue ne vit que du regard et de l’attention d’autrui.

7 avril 2017

Le XXIe siècle et la tentation cosmopolite

« Consommer est devenu le but suprême de l’existence des individus, ce qui comble d’aise les maîtres du “village terrestre” peuplé d’hédonistes (les travailleurs) et de psychopathes (les parasites sociaux) »   Entretien avec Bernard Plouvier, auteur de Le XXIe siècle et la tentation cosmopolite, éditions de L’Æncre (propos recueillis par Fabrice Dutilleul) Vous abordez dans votre livre des thèmes très divers, tel les origines de […]

26 septembre 2016

Le crétinisme réflexe ou les résidus de stupidité marxiste

C’est un phénomène bien connu en médecine : une grave maladie peut laisser de lourdes séquelles. Il est évident que l’infection marxiste a profondément lésé le cerveau de ses adeptes. En 1936, en 1945-1946, en 1981, les victoires électorales des marxistes mous (les socialistes) ou réputés « durs » alors qu’ils n’étaient que les hommes et femmes liges de Moscou, puis de Pékin ou de La Havane, furent l’occasion […]