Les contes fascineraient-ils nos présidents ?

"Errare humanum est, perseverare gallicorum"

À l’image du coq gaulois se dressant fiĂšrement sur son tas de fumier, ergots acĂ©rĂ©s limĂ©s du matin, avant de lancer Ă  jabot dĂ©ployĂ© un cocorico conquĂ©rant, nos prĂ©sidents ont une sĂ©rieuse propension Ă  se mĂȘler des affaires du Proche Orient, sans en mesurer pleinement les consĂ©que... Lire la suite