Étiquette : Ancien régime

20 juin 2020

Napoléon et les siens par Vincent Haegele

Nous avons déjà chroniqué un livre de Vincent Haegele consacré à « Trois destins d’Ancien Régime », que nous avions grandement apprécié. Avec cette étude intitulée « Napoléon et les siens » (Perrin), Haegele nous permet de suivre l’épopée impériale sous l’angle familial du clan Bonaparte. Très souvent, les passionnés d’histoire napoléonienne suivent et étudient celle-ci en ne prenant en compte que la vision de l’acteur principal de cette […]

16 juillet 2017

Origine du 14 juillet

Vous avez aimé cet article ? EuroLibertés n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontés aussi dévouées soient elles… Sa promotion, son développement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nécessitent une équipe de collaborateurs compétents et disponibles et donc des ressources financières, même si EuroLibertés n’a pas de vocation commerciale… C’est pourquoi, je lance un appel à nos […]

14 septembre 2016

Quand la « bonne société » d’alors était « anglomaniaque »

Louis-Christian Gautier propose aux lecteurs d’EuroLibertés un « récit historique » en plusieurs épisodes : « Naissance de la propagande de guerre : un “incident de frontière” à l’origine de celle de Sept Ans (1756-1763) et ses conséquences inattendues, lointaines et actuelles. »  Récit de l’anglophobie (épisode 1), cliquez ici. ; Récit de l’anglophobie (épisode 2), cliquez ici ; Récit de l’anglophobie (épisode 3), cliquez ici ; Récit de l’anglophobie (épisode 4), […]

29 juillet 2016

Jean Perrégaux, l’archétype du financier

Fils d’un officier suisse au service du roi de France, Jean, Frédéric Perrégaux (1744-1808) travaille à Paris pour Necker, à partir de 1765, puis devient l’associé du banquier suisse Isaac Panchaud, en 1781. Ils sont notamment les banquiers du cardinal de Rohan.

8 juillet 2016

Pascal Paoli, alibi des indépendantistes corses

Fils du patriote corse qui avait vaincu les Génois en 1734 et était devenu ministre des Finances du roi Théodore avant de finir ses jours exilé à Naples, Pascal Paoli (1725-1807) est officier de l’armée napolitaine quand, en 1755, les Corses, de nouveau révoltés contre la République de Gênes, l’appellent à leur tête.

6 juillet 2016

Thomas Paine, un « citoyen d’honneur » haineux, intrigant et délateur

Né en Grande-Bretagne dans un foyer de corsetiers quakers, Thomas Paine (1737-1809) est matelot, fonctionnaire, révoqué à deux reprises en raison de son indiscipline et de ses indiscrétions, puis artisan, déclaré failli. Il rencontre Benjamin Franklin à Londres, en 1774, et passe en Pennsylvanie, où il entame une carrière de journaliste antiesclavagiste. En 1776, son livre antimonarchiste The Common Sense est un best-seller et devient […]

2 juillet 2016

Jean Pache, le « Tartufe de la Révolution »

Fils d’un Suisse de la domesticité du maréchal Charles de La Croix de Castries, Jean, Nicolas Pache (1746-1823) se distingue très jeune par son intelligence et sa puissance de travail. C’est un fils d’immigré, naturalisé. En 1774, il rencontre le mathématicien Gaspard Monge, avec lequel il se lie d’une amitié durable.

17 juin 2016

André Masséna, tacticien et pillard hors-pair

Fils de vigneron et petit commerçant niçois (donc sujet du roi de Piémont-Sardaigne), André Masséna (1758-1817) est orphelin de père très tôt. Il devient mousse, puis soldat (1775) de l’armée du roi de France, ce qui fait de lui un sujet de Louis XVI. En 1789, il est adjudant (depuis 1784) et franc-maçon comme de nombreux soldats.