Étiquette : 1793

28 janvier 2020

La Vendée en armes : la trilogie de Jean-François Chiappe rééditée

«Pourquoi j’ai réédité la trilogie “La Vendée en armes” » Entretien avec Philippe Randa (Propos recueillis par Aliéonor Marquet) De 1792 à 1832, de la chute de Louis XVI aux lendemains du départ de Charles X, les provinces de l’Ouest – Anjou, Poitou, Maine, Bretagne et Normandie – ont, tantôt ensemble, tantôt séparément, tenu tête à la centralisation révolutionnaire. Princes et pauvres, gentillâtres et bourgeois, paysans, […]

Partager :
10 mai 2019

Les échos de la Terreur par Jean-Clément Martin

Nous avons déjà chroniqué un livre de Jean-Clément Martin consacré à Maximilien Robespierre. Celui-ci avait retenu toute notre attention (1). Avec ce nouvel ouvrage intitulé Les échos de la Terreur, sous-titré « vérité d’un mensonge d’État 1794-2001 » (Éd. (Belin)), il revient sur cet épisode douloureux et contrasté. Douloureux, car il s’agit d’une période de violences comme nous en offre si souvent l’histoire, dès que le pouvoir […]

Partager :
31 décembre 2018

Histoire du fascisme par Frédéric Le Moal

Frédéric Le Moal est docteur en histoire, Paris IV-Sorbonne, et professeur au lycée militaire de Saint-Cyr. Il enseigne également à l’Institut Albert le Grand. Il a déjà publié chez Perrin, Victor-Emmanuel III, Un roi face à Mussolini, Le Vatican face aux dictatures 1917-1989. Avec son dernier ouvrage, intitulé Histoire du fascisme (Éd. Perrin), l’auteur porte un regard pertinent et lucide sur cette idéologie qualifiée, à raison, […]

Partager :
16 mai 2018

La prise des Tuileries et le sacrifice de la Garde suisse

Ce livre, La prise des Tuileries et le sacrifice de la Garde suisse, nous présente, sous un jour nouveau, les Gardes suisses et leur sacrifice héroïque du 10 août 1792. L’auteur est Alain-Jacques Czouz-Tornare, docteur ès lettres de la Sorbonne, spécialiste des relations franco-suisses, chevalier des Arts et des Lettres et de l’Ordre national du Mérite. Il étudie par le menu cette troupe d’élite, son rôle […]

Partager :
7 juin 2016

Jacques Mallet du Pan, l’homme du « juste milieu »

Fils de pasteur calviniste et citoyen genevois, Jacques Mallet du Pan (1749-1800) fut condisciple d’Étienne Clavière. C’est un journaliste libéral et réformiste, opposé à tout mouvement révolutionnaire. Il se fixe à Paris en 1783, après les déboires de la révolution genevoise de l’année précédente. Il rédige des articles de tendance « monarchienne » (monarchiste et réformatrice) pour Le Mercure de France de 1789 à 1792.

Partager :