5 juin 2018

Vacances en Bavière !

Par Joël Zaremba

Je me sens d’humeur primesautière.

Regardant par la fenêtre ouverte le ciel d’azur de cette délicieuse matinée en cette fin de printemps qui augure de façon prometteuse un été au parfum léger de plaisirs que procurent les bonnes nouvelles…

Notamment, je pense au peuple italien qui donne des couleurs à la démocratie pour se battre contre la tyrannie financière de Bruxelles orchestrée par des oligarques « euroïnomanes » prônant la démocratie tant qu’ils sont au Pouvoir.

Je pense au peuple de la belle Pologne résistante, qui à cette heure matinale se rend à l’église.

Enfin, quelle bouffée d’air frais nous vient de Bavière avec la renaissance de l’identité. À l’entrée de tous les bâtiments publics de la région va être exposé un crucifix, expression d’une empreinte historique et culturelle. La directive est entrée en vigueur ce 1er juin.

Château baroque en Bavière.

Château baroque en Bavière.

Alors quitter Paris tout de suite, oui, mais pas pour aller se faire bronzer sur les plages bondées de Tunisie ou du Maroc et risquer un mélanome. Non ! La Bavière nous appelle avec ses forêts majestueuses, son hospitalité, sa courtoisie, son histoire, pour y respirer un air doux et pur empreint de cet éveil salutaire dont dépend notre survie.

De quels atouts dispose encore Bruxelles menaçante dans son jeu de dupes ? Peut-être celui de supprimer la carte d’identité… avant son agonie.

Étonnant non ?

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99