Le nouveau roman d’Emmanuel Albach a fait couler beaucoup d’encre. Il s’agit d’un ouvrage de politique-fiction puisque les Ă©vĂ©nements se dĂ©roulent en 2019 : un prĂ©sident consensuel dĂ©cide de mettre en oeuvre une « solution », un projet pour faire face Ă  une aggravation de la situation migratoire dans le pays.

Ce projet – la partition du territoire français – est considĂ©rĂ©e par les “indigĂšnes” français comme une trahison. La rĂ©volte s’empare des plus courageux et des plus aguerris. La France s’embrase


Grand Rembarquement

Le Grand Rembarquement d’Emmanuel Albach, Ă©ditions Dualpha, roman, 336 pages, 26euros. Pour commander le livre, cliquez ici.

 

Loin du pessimisme de Jean Raspail, Emmanuel Albach, qui a combattu aux cĂŽtĂ©s des phalanges chrĂ©tiennes au Liban, propose une conclusion empreinte d’espoir :”le grand rembarquement”.

« Rien n’est irrĂ©versible, c’est ce que nous apprend l’histoire :
le destin d’une nation dĂ©pend de la volontĂ© de ses membres.
Ils peuvent se laisser mourir, ou se dresser.
Il n’y a pas de libertĂ© pour celui qui refuse de combattre ! »

Pour lire Ă©galement l’entretien qu’Emmanuel Albach sur EuroLibertĂ©s (Propos recueillis par Fabrice Dutilleul), cliquez ici.

Voici l’entretien sur TVLibertĂ©s d’Emmanuel Albach, reçu par Martial Bild :

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.