16 janvier 2018

Swiss Expo: l’agriculture face à l’antispécisme

Par Euro Libertes

Le 13 janvier 2018, à Swiss Expo au Palais de Beaulieu à Lausanne, se déroulait le grand concours d’élevage bovins. Les paysans  venaient de toute la Suisse, de France, d’Allemagne, d’Autriche, etc. C’est l’événement annuel, où les éleveurs de toute l’Europe se bousculent. Malheureusement, les antispécistes ont débarqué au cœur de cette fête de l’agriculture.

Les antispécistes, sous les slogans « non à l’exploitation des animaux par l’homme », se sont déchaînés avec leurs provocations et insultes habituelles.

Les antispécistes sont une sous-catégorie des gauchistes, habitée par une intolérance hystérique à l’égard de tous ceux qui ne pensent pas comme eux et un entêtement à vouloir imposer leur vision du monde déconnectée de la réalité.

Dans leurs actions, des constantes reviennent toujours : violence et agressivité, insultes, non-respect d’autrui et de la propriété privée, tout en revendiquant, pour leurs noble cause, le terme de « pacifique ».

Ce genre d’individus est totalement interchangeable avec les « altermondialistes », les « indignés », les Antifas, la « Jeunesse socialiste » … Tous utilisent différentes causes comme prétextes pour se retrouver entre soi et faire passer un mauvais quart d’heure aux « méchants ». Tout cela pour donner un sens à leurs existences médiocres impossibles à assumer paisiblement.

Le journaliste de la RTS qualifie les manifestations de ces hooligans en ces termes : « … ils  bousculent le monde agricole ».

Non, ils encrassent profondément tout le monde, et avant tout les agriculteurs qui participaient à cette manifestation. Des enfants gâtés qui méprisent ceux qui les nourrissent.

Les organisateurs doivent dépenser chaque année davantage pour la sécurité et, malgré cela, les autorités lausannoises avaient autorisé cette manifestation crétine.

*******

https://www.lematin.ch/faits-divers/manif-animalistes-derape/story/13779774

Lausanne La manif des animalistes dérape

Quelques éleveurs s’en sont pris aux manifestants devant le salon agricole Swiss Expo, déchirant leurs banderoles et les insultant.

Une soixantaine d’activistes étaient présents devant le Palais de Beaulieu. Ils s’étaient réunis pour dénoncer le principe même de l’abattage et de l’exploitation des animaux.

La manifestation, autorisée, a dégénéré lorsque les discours des militants ont débuté. «On s’est retrouvés entourés par les éleveurs. On nous a arraché nos pancartes, jeté des œufs, de la bière, de l’eau. […]

Jacques Rey, président du salon, a regretté que «les feux des projecteurs des médias se soient braqués sur les militants plutôt que sur le labeur des éleveurs», explique-t-il dans un communiqué.

Durant quatre jours, quelque 24’000 personnes ont visité ce salon de référence en Europe. […]

Environ 130 exposants, 400 éleveurs et un millier de vaches étaient présents à Lausanne. Un millier d’enfants de la région lausannoise ont visité le site. Malgré ce succès, les organisateurs n’ont pas caché leurs interrogations quant à l’avenir de la manifestation.