8 juillet 2020

Élections législatives anticipées en Croatie

Par Euro Libertes

par Franck Deletraz.

Les grands médias français, qui annonçaient un « scrutin serré », et dont certains se voyaient même déjà célébrer la victoire de la coalition de centre gauche Restart, emmenée par les sociaux-démocrates (SDP) de Davor Bernardic, se seront une fois de plus trompés sur toute la ligne. Dominant largement les élections législatives anticipées croates, les conservateurs du HDZ du Premier ministre sortant Andrej Plenkovic ont en effet décroché dimanche 66 sièges de députés contre seulement 41 pour leurs adversaires de Restart. Seule ombre au tableau : Plenkovic devrait pouvoir se passer du soutien des députés du Mouvement patriotique de Miroslav Skoro, arrivé en troisième position avec 16 sièges, pour atteindre la majorité requise au Parlement.

« Une victoire qui engage »

Saluant, à l’annonce des résultats, « une grande victoire » de son parti, Andrej Plenkovic, qui a récolté les fruits – entre autres – de sa bonne gestion de l’épidémie de Covid-19 (« seulement » 114 décès), a cependant évoqué « une victoire qui nous engage », avec des « défis à venir […] encore plus grands ». C’est que, comme il l’a évoqué lors de sa campagne, il va falloir gérer les lourdes conséquences de la pandémie sur l’économie croate, qui devrait se contracter de 10 % cette année, plombée notamment par l’effondrement du tourisme, dont les revenus devraient chuter de 70 %. Mais, en attendant, c’est une lourde défaite que viennent d’infliger les conservateurs à des sociaux-démocrates qui se sont souvent déchirés sur l’orientation, plus ou moins à gauche, du parti et le manque de charisme de Davor Bernardic, qui s’est d’ailleurs dit prêt à démissionner de la tête du SPD. Ils ont également subi la concurrence de Mozemo, une alliance entre Verts et petites formations gauchistes emmenée par Tomislav Tomasevi, qui a obtenu dimanche sept sièges.

Vers une entente avec les députés membres des minorités ?

Reste que, avec leurs 66 élus, les conservateurs du HDZ vont quand même devoir trouver des alliés pour atteindre la majorité absolue au Parlement, soit 76 sièges sur 151. Or, selon les observateurs, ils pourraient bien aller chercher le soutien des huit députés membres des minorités, plutôt que celui des élus du Mouvement patriotique de Miroslav Skoro, jugés un peu trop souverainistes et nationalistes anti-serbe. Rappelons par ailleurs que Miroslav Skoro, qui avait obtenu 20 % des voix à la dernière élection présidentielle, se montre aussi très régulièrement critique à l’égard du Premier ministre croate, en particulier sur sa politique européenne qu’il dénonce à juste titre comme étant trop favorable à Bruxelles.

Article paru dans les colonnes du quotidien Présent.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99