22 mai 2017

Philippe Randa : Weidmann, le dernier guillotiné en place publique

Par Euro Libertes

Les téléspectateurs de TVLibertés connaissent Philippe Randa, responsable du site internet Eurolibertés et sociétaire de Bistro Libertés. Ils connaissent moins l’auteur de très nombreux romans et essais. La finesse de sa plume d’écrivain lui a permis de signer une dizaines de biographies et de redonner vie à une galaxie de truands et d’assassins à la personnalité fascinante comme Eugene Weidmann.

Eugene Weidmann reste dans l’histoire de la justice française comme le dernier condamné guillotiné en place publique. Meurtrier sans émotions, attiré uniquement par l’appât du gain ? Ou agent nazi, envoyé en France pour d’obscures raisons politiques ? Alors que l’Europe s’embrase et que partout retentissent les bruits de botte, la France entière se passionne pour cette affaire hors-norme, pour les six victimes de l’assassin, pour ses complices, pour sa sexualité présentée comme perverse.
Philippe Randa fait revivre ce personnage trouble, « au regard de velours », qui oscille entre un tueur multirécidiviste et un « dégénéré supérieur », selon l’expression d’un psychiatre lors de son procès. il revient aussi sur les derniers instants du criminel lors d’une exécution retardée, filmée et en présence d’une foule houleuse.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertés n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontés aussi dévouées soient elles… Sa promotion, son développement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nécessitent une équipe de collaborateurs compétents et disponibles et donc des ressources financières, même si EuroLibertés n’a pas de vocation commerciale… C’est pourquoi, je lance un appel à nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prêts à nous aider ; il faut dire qu’ils sont très sollicités par les medias institutionnels… et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertés et eux, c’est assez incompatible !… En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.