Union européenne. 85 % des textes émanant de la Commission, l’instance qui détient le monopole de l’initiative législative, sont en anglais, moins de 3 % en français, 2 % en allemand. À la fin du XXe siècle, 40 % des textes étaient encore en français. Au Conseil européen, le secrétaire général, Jeppe Tranholm-Mikkelsen, a donné instruction de n’envoyer au président, le francophone Charles Michel, que des notes en anglais. En salle de presse, 90 % des textes sont uniquement en anglais alors que le français est l’autre langue de travail officielle.

Jeppe Tranholm-Mikkelsen.

Jeppe Tranholm-Mikkelsen.

Angleterre. Le gouvernement a annoncé une nouvelle revalorisation du salaire minimum pour les employés de plus de 25 ans. Il va augmenter de 6,2 % pour passer Ă  8,72 livres de l’heure (10,23 €) a indiqué le Trésor. Cela concerne 2,8 millions de Britanniques.

Les députés britanniques ont donné, lors d’un vote historique après trois ans et demi de crise, leur approbation finale au texte qui permettra au Royaume-Uni de quitter l’Union européenne le 31 janvier. Par 330 voix contre 231.

Le prince Harry et son Ă©pouse ont annoncé leur intention de renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale. Sur Instagram, Harry annonce vouloir « travailler pour devenir financièrement indépendant » et vivre entre le Royaume-Uni et l’Amérique. La pression médiatique contre sa femme était devenue insupportable pour le couple.

Allemagne. Pour la première fois depuis six ans, le chômage a légèrement progressé qui, fin 2019, comptait 2,23 millions de personnes recherchant un emploi. Le taux de chômage a ainsi légèrement progressé à 4,9 %, soit une hausse de 0,1 %.

La question de la pauvreté des retraités est aussi au cƓur du débat en Allemagne. Avec comme axe la correction d’un système de retraite par points qui combiné aux réformes néolibérales du marché du travail ne donne pas du tout satisfaction.

Selon Eurostat, en 2018, 19 % des Allemands de plus de 65 ans sont en risque de pauvreté, ce qui est davantage que la moyenne de la zone euro qui est de 17,4 %. En France ce taux est de 9,9 %. Tout ça pour dire que le système à point, c’est pas le pied.

Autriche. Sebastian Kurz, 33 ans, a annoncé qu’il avait passé un accord historique avec les Verts pour former le nouveau gouvernement. Et redevenir ainsi chancelier. Il a rompu avec son ancien allié d’extrême droite du FPÖ, le Parti de la liberté. Et c’est ainsi que Werner Kogler, 58 ans, militant écologiste depuis toujours, deviendrait vice-chancelier.

Biélorussie. À l’issue de plusieurs sessions de négociations entre le président Vladimir Poutine et son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko, l’idée d’une intégration plus poussée entre Minsk et Moscou, que la Russie appelle de ses vƓux, est enlisée.

Croatie. Alors que le pays a pris la présidence de l’UE, une élection avait lieu qui a vu la défaite de la sortante conservatrice, Kolinda Grabar-Kitarovic au profit du social-démocrate Zoran Milanovic.

Espagne. Finalement la Gauche républicaine de la Catalogne (ERC) et Podemos ont permis l’investiture de Pedro Sanchez à la tête du gouvernement et mettre ainsi fin à huit mois de blocage. Moyennant un dialogue « sans limites » avec Barcelone sur la situation en Catalogne.

La commission électorale espagnole a décidé de priver Quim Torra, président de la Catalogne, de son mandat de député régional. Conséquence probable : la perte de son siège présidentiel et la convocation d’élections régionales, auxquelles il ne pourrait pas se présenter.

Pays-Bas. Selon les prévisions du Bureau central des statistiques (CBS), les employés peuvent tabler sur une augmentation moyenne de 2,8 % de leur rémunération en 2020. L’augmentation des rémunérations s’est avérée un facteur constant tout au long de l’année écoulée.

Limitée à 2 % en janvier 2019, la hausse moyenne a atteint 2,9 % en décembre dernier. Cette tendance résulte de la situation de plein-emploi qui a prévalu durant 2019 avec un taux de chômage limité à 3,5 % de la population active.

Pologne. Mgr Marek Jedraszewski, archevêque de Pologne, a prononcé une homélie à l’occasion des 75 ans de l’insurrection de Varsovie en 1944 où il a dénoncé cette « peste arc-en-ciel » qui a remplacé la « peste rouge de l’époque et qui lui ressemble ». Il récidive en critiquant l’exploitation qui est faite de l’autiste suédoise Greta Thunberg notamment par sa propre mère.

Russie. Le président russe, Vladimir Poutine, vient d’annoncer la mise en service de ses premiers missiles hypersoniques Avangard, décrits comme étant « pratiquement invincibles ». Ils seraient capables d’atteindre une cible partout dans le monde et de vaincre n’importe quel bouclier antimissile.

Malgré les sanctions américaines, le gazoduc russe Nord Stream 2 sera mis en service avant la fin 2020, a assuré le ministre russe de l’énergie, Alexandre Novak. L’Allemagne et l’UE dénoncent une ingérence américaine dans les affaires européennes. Pour les Américains, ce gazoduc va rendre les Européens dépendant des Russes.

Le président Vladimir Poutine a fêté le vingtième anniversaire de son arrivée au pouvoir, à la suite de la démission surprise de Boris Eltsine lors de ses vƓux le 31 décembre 1999. Lors de ses vƓux hier, Poutine a appelé les Russes à « l’unité » afin de poursuivre « le développement » du pays.

Dans un contexte de tensions régionales, le président russe, Vladimir Poutine, a rencontré, mardi 7 janvier, son homologue syrien, Bachar Al-Assad, dans un centre de commandement de l’armée russe, à Damas. Il a été question de l’élimination du terrorisme à Idlib que Damas tente de reprendre aux rebelles.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99