7 mai 2019

Brèves d’Europe

Par Patrick Parment

Union européenne. L’an dernier, les pays de l’Union ont accordé leur protection à près de 333 400 demandeurs d’asile, un chiffre en baisse de près de 40 % sur un an. Le plus gros bataillon des candidats à l’asile était comme en 2017 d’origine syrienne (29 % du total), puis afghane (16 %) et irakienne (7 %).

Comme en 2017, c’est l’Allemagne qui a été le principal pays d’accueil de ces réfugiés. Elle a délivré 40 % des statuts de protection (soit 139 600), devant l’Italie (47 900) et la France (41 000).

Angleterre. La reine, Elisabeth II, a fêté dimanche 21 avril ses 93 ans et comme le veut la tradition, 21 coups de canon ont été tirés depuis Hyde Park, la Tour de Londres et le parc Windsor. Son anniversaire public sera célébré le deuxième samedi de juin et la famille royale assistera à une parade. Voici 67 ans et 74 jours qu’elle règne sur la monarchie anglaise, soit le plus long règne de l’histoire du royaume.

Eu égard à l’état des négociations sur le Brexit à Bruxelles, les partis politiques préparent les élections européennes. Conservateurs et travaillistes ont reconduit leurs élus actuels pour y figurer de nouveau. Mais deux nouvelles listes attirent l’attention, celle de Nigel Farage et celle de Change UK, des indépendants qui prônent un nouveau référendum.

Luxembourg. Décès du Grand-duc à l’âge de 98 ans. Il a régné durant 35 ans sur le duché de 1964 à 2000. Il était le fils aîné de la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg et du prince Philippe de Bourbon-Parme. Figure populaire, il était le dernier chef d’État à avoir participé au débarquement de juin 1944.

Russie. Le Kremlin a confirmé une rencontre entre Poutine et Kim Jong-un. Elle a été organisée jeudi 25 avril à Vladivostok, en Extrême-Orient russe. Le président russe se rendra ensuite à Pékin pour un autre sommet. Au menu, le nucléaire. Moscou fournit aussi à Pyiongyang une aide alimentaire précieuse.

Ukraine. Volodymyr Zelensky a remporté l’élection présidentielle à une majorité écrasante (72 %) ouvrant une page d’incertitude dans ce pays en guerre aux portes de l’Union européenne. Car notre homme est un acteur de série télé sans aucune expérience politique.

Il n’a eu de cesse de poser en « mec simple », désireux de « casser le système ». Tout juste sait-on qu’il a promis de maintenir le cap pro-occidental de 2014. Et, il a annoncé vouloir « relancer » le processus de paix dans l’Est.

La partie n’est pas gagnée pour Zelensky qui a le Parlement contre lui. Ce qui pourrait avoir pour conséquence la non-validation de certains postes clés, comme les Affaires étrangères et la Défense. S’il est intronisé en juin, les prochaines législatives n’auront lieu qu’en octobre prochain.

La candidate malheureuse, et célèbre oligarque Ioulia Timochenko, ex-Premier ministre, a salué sa victoire comme « une chance pour l’Ukraine », sous-entendant ainsi qu’elle serait toute disposée à une collaboration. On ne se refait pas.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99