18 août 2019

La rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron

Par Euro Libertes

L’avis de Jean-François Touzé.

Jean-François Touzé, délégué national du Parti de la France aux études et argumentaires, est également le rédacteur en chef de la revue "Confrontations".

Jean-François Touzé, délégué national du Parti de la France aux études et argumentaires, est également le rédacteur en chef de la revue “Confrontations”.

La rencontre lundi au Fort de Brégançon entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ne relève que de l’exercice classique des relations internationales. Dans un monde occidental en ordre de marche elle n’aurait rien d’exceptionnel.

• Ce qui est anormal et insultant pour cette grande nation qu’est la Russie, c’est que son Président soit exclu des sommets du G7 ;

• ce qui est anormal et imbécile c’est l’interférence constante de l’ouest dans la vie publique et intérieure de la Russie au nom des droits de l’homme et d’une démocratie fantasmée ;

• ce qui est anormal et stupide c’est que, s’allignant sur la politique astigmate des États-Unis d’Amérique, l’Europe et la France appliquent contre l’Etat et le peuple russe des sanctions économiques et stratégiques contreignantes et totalement contre-productives pour les punir d’avoir agi en Ukraine en fonction de leurs intérêts nationaux – ce qui était non seulement leur droit, mais leur devoir – et d’avoir récupéré, avec la Crimée, un de leurs biens ancestraux ;

• ce qui est anormal et potentiellement désastreux pour notre continent et notre civilisation, c’est qu’un occident dégénéré pousse, jour après jour, vers les bras chinois une Russie dont la vocation politique, l’identité spirituelle et l’inclinaison profonde était, au moins depuis Pierre le Grand, de se tourner vers nous.

Il ne reste que peu de temps à l’Europe pour réaliser le rêve continental et boréal d’une Europe de la vraie puissance et du destin.

Les postures et les poses de Macron ne tromperont personne.

Article publié sur le site Synthèse nationale.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

Partager :