22 décembre 2017

La FIFA interdit le drapeau indépendantiste catalan dans les stades

Par Philippe Randa

par Jordi Vives.

Le conflit en Catalogne a des conséquences pour le moins inattendues et ce jusqu’aux Émirats Arabes Unis. Alors que se déroulait ce samedi la finale de la coupe du monde des clubs à Abu Dhabi, les supporters ont pu découvrir une nouvelle réglementation de la FIFA concernant les drapeaux dans les stades, l’interdiction de l’Estelada, le drapeau indépendantiste catalan.

La FIFA ne veut pas de l’Estelada dans les stades

C’est le journal sportif espagnol Marca qui aura révélé l’affaire ce samedi. Alors que se déroule ce samedi au  Zayed Sports City Stadium d’Abu Dhabi la finale de la coupe du monde des clubs entre le Real Madrid et le club brésilien Grêmio, la FIFA (Fédération Internationale de Football) a décidé d’interdire l’entrée dans le stade des supporters en possession de l’Estelada, le drapeau indépendantiste catalan.

Une nouvelle réglementation clairement annoncée aux supporters à l’entrée du stade mais qui n’a pas du avoir beaucoup de conséquences. En effet, il y a peu de chance pour que les supporters madrilènes ayant fait le déplacement jusqu’aux Emirats Arabes Unis pour voir ce match, soient des défenseurs de l’indépendance de la Catalogne. Ce règlement est, néanmoins, symbolique du travail de lobbying qu’effectue actuellement L’Espagne à l’encontre des indépendantistes catalans.

Pas d’Estelada, mais la Senyera est autorisée

Si la FIFA a décidé d’interdire l’Estelada dans les stades, la Senyera, le drapeau de la Catalogne, est, lui, autorisé. De fait, seuls les symboles politiques sont interdits.

L’Estelada se distingue de la Senyera par son triangle bleu et l’étoile blanche qui figure à la droite du drapeau. L’Estelada roja, variante socialiste du drapeau indépendantiste, possède elle un triangle jaune et une étoile rouge.

Les Catalans appelés aux urnes le 21 décembre

Cet événement arrive alors que la Catalogne s’apprête à élire un nouveau gouvernement. Après le référendum sur l’indépendance le 1er octobre dernier où les indépendantistes sont arrivés très largement en tête, Madrid a décidé de destituer le gouvernement catalan et de prendre le contrôle direct de la région, emprisonnant plusieurs leaders indépendantistes.

Madrid a également convoqué de nouvelles élections régionales anticipées le 21 décembre prochain. Pour le moment, indépendantistes et unionistes sont au coude à coude et la société catalane semble très divisée. Quel que soit le résultat de ces élections, le conflit en Catalogne devrait se poursuivre encore longtemps.

Cet article est paru sur le site Lengadoc Info.

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99