Les grands orchestres internationaux ont pu revenir Ă  Paris, la nouvelle salle de la Philharmonie qui a ouvert ses portes en janvier 2014 Ă  La Villette est aux standards internationaux. Elle est venue s’ajouter au ThĂ©Ăątre des Champs-ÉlysĂ©es, Ă  la CitĂ© de la musique, Ă  la Salle Gaveau et Ă  toutes les autres qui offraient dĂ©jĂ  tous les soirs aux mĂ©lomanes exigeants quatre Ă  cinq concerts Ă  Paris. Une bonne occasion pour eux d’aller goĂ»ter aux charmes des quartiers nord de la capitale ?

En procĂ©dant Ă  un inventaire minutieux de ses archives, une bibliothĂšque de Budapest a retrouvĂ© le manuscrit disparu de la cĂ©lĂšbre Sonate en la majeur de Mozart. Cette dĂ©couverte est due Ă  la tĂ©nacitĂ© d’un spĂ©cialiste qui a entrepris de « fouiller les recoins les plus sombres » des collections. Le mystĂšre demeure de savoir comment cette piĂšce est entrĂ©e dans les archives et pourquoi le cinquiĂšme feuillet a Ă©tĂ© sĂ©parĂ© et se retrouve Ă  Salzbourg. Mais la partition comporte quelques infimes variations de notes et de rythmes qui raviront les mĂ©lomanes avertis.

Avec un disque original consacrĂ© aux chants de dĂ©votion mariale, l’Ensemble La Cappella enregistre quinze titres allant du XVIe (Sancta et immaculata de Francisco Guerrero) Ă  nos jours (DuruflĂ©, Esenvalds
). L’ensemble regroupe six lumineuses voix de femmes. Shimmering, Ensemble La Cappella, Rondeau production, ROP 6094.

Le rock metal n’a pas Ă©tĂ© bĂ©nĂ©fique Ă  Malcolm Young, guitariste fondateur du groupe de hard-rock AC/DC en 1973 (200 millions de disques vendus). Il avait mis fin Ă  sa carriĂšre en avril 2014 suite Ă  un accident cĂ©rĂ©bral, il souffrit ensuite de dĂ©mence. En 1979, le groupe avait connu un succĂšs mondial avec son titre Highway to Hell (autoroute pour l’enfer) qui Ă©tait aussi le titre de l’album.

Son frĂšre, toujours dĂ©guisĂ© en Ă©colier avec des cornes de diable sur la tĂȘte, Ă©tait obligĂ© de respirer de l’oxygĂšne quand ses poumons brĂ»laient. DĂ©cidĂ©ment, une malĂ©diction semble poursuivre les musiciens de ce groupe, Bon Scott, un prĂ©cĂ©dent chanteur, Ă©tait mort en fĂ©vrier 1980 asphyxiĂ© dans ses vomissements.

Kraftwerk, le groupe fondateur de la musique Ă©lectronique, donna une sĂ©rie de huit concerts Ă  la Fondation Louis Vuitton en novembre 2014. Leur esthĂ©tique mĂ©canique et postmoderne s’est toujours soigneusement dĂ©marquĂ©e des styles anglo-saxons et s’inscrit aussi dans le soin apportĂ© Ă  leur image, froide et dĂ©sincarnĂ©e typiquement germanique.

Dans ses diverses expressions, la musique est une reprĂ©sentation de l’identitĂ© d’un peuple et Ă  ce titre est l’objet d’un vĂ©ritable enjeu politique. (Le rĂ©dacteur de cette chronique fut ainsi invitĂ© Ă  en dĂ©battre lors de la JournĂ©e de la rĂ©information organisĂ©e par la fondation PolĂ©mia en octobre 2014 Ă  Paris).

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.