« Croyez-vous que nous aurons la guerre ? »

La cĂ©lĂšbre phrase que les Français se rĂ©pĂ©taient aprĂšs Munich en 1938 revient en mĂ©moire dans les temps de crise mondiale que nous vivons.Plage promeneursLes grandes catastrophes, les dĂ©rĂšglements ou dĂ©stabilisations Ă©conomiques majeurs, ont presque toujours provoquĂ© dans l’Histoire des tensions ou des guerres, civiles ou internationales. Les instincts de survie ou de vengeance, ou encore les faiblesses avĂ©rĂ©es et rĂ©vĂ©lĂ©es par les crises, des uns ou des autres, amĂšnent Ă  profiter de ces situations gravement dĂ©gradĂ©es pour certaines puissances ou États. L’ONU a d’ailleurs placĂ© le « systĂšme Ă©conomique et son Ă©quilibre » dans les trois prioritĂ©s de la paix du monde.

De plus en plus, la Chine est mise en cause pour ses mensonges, ses dissimulations – pires encore que ceux de nos propres dirigeants – peu Ă  peu mis Ă  jour, dans l’origine et la premiĂšre gestion de la pandĂ©mie en germe. Dissimulations qui ont eu des consĂ©quences graves mettant en jeu les grands Ă©quilibres du monde et un systĂšme Ă©conomique qui menace de faire basculer le monde dans de nouveaux affrontements. De lĂ  Ă  s’interroger sur le caractĂšre vĂ©ritablement accidentel et fortuit de cette pandĂ©mie d’origine chinoise


Les derniers chiffres supposĂ©s sur la province de Wuhan laissent Ă  penser qu’il y aurait eu plus de 50 000 morts au lieu des 3 200 annoncĂ©s par le gouvernement chinois. Pour la Chine c’est une goutte d’eau dans la mer, mais les chiffres donnent une idĂ©e du potentiel ravageur d’un tel virus.

À une pĂ©riode oĂč les USA se heurtent de plus en plus Ă  une Chine expansionniste et menaçante pour sa suprĂ©matie, oĂč les tensions liĂ©es aux foyers de guerres et de terrorisme sont toujours inquiĂ©tantes et dans une prĂ©caritĂ© de forces parfois alarmante, les bouleversements nĂ©s de la crise sanitaire et de ses consĂ©quences Ă©conomiques notamment, peuvent susciter des rĂ©actions inattendues.

La situation est, et sera encore plus dans quelques semaines ou mois, propice Ă  des dĂ©cisions brutales quant Ă  la protection des Ă©quilibres actuels et aux risques de retours Ă  des affrontements traditionnels pour la conservation, pour les uns, ou l’acquisition pour d’autres, de positions dominantes.

Les grands Ă©changes mondiaux et l’interpĂ©nĂ©tration – et abandon de souverainetĂ©s – des Ă©conomies due Ă  la mondialisation programmĂ©e et voulue montrent la grande prĂ©caritĂ© et la fragilitĂ© des États et des peuples qui leur sont soumis. Et on voit mal comment les dirigeants politiques actuels pourraient renoncer Ă  leurs convictions mondialistes, et Ă  leur servitude volontaire aux grandes puissances financiĂšres, fussent-elles en difficultĂ©.

D’ailleurs, nos Ă©conomistes officiels qui inondent les plateaux de tĂ©lĂ©vision affirment pĂ©remptoirement comme une Ă©vidence biblique que modifier le systĂšme Ă©conomique mondial est totalement impossible, illusoire, utopique et bon pour les faibles d’esprit. Dieu nous prĂ©serve des « experts » de tout poil qui ont toujours menĂ© les peuples Ă  la catastrophe !

Dans ce contexte d’incertitude qui entoure le monde, la question d’une rĂ©action militaire Ă  une situation critique, est bel et bien posĂ©e. Pourtant elle ne se pose pas encore, tant les prĂ©occupations sanitaires et Ă©conomiques de premier degrĂ© sont actuellement prioritaires.

Cette question, encore hors du temps, doit tout de mĂȘme effleurer la rĂ©flexion des principaux dirigeants de la planĂšte qui devraient dĂ©jĂ  se mettre en alerte, et anticiper pour une fois, un risque de troubles, voire de guerre, entre les leaders du monde. Sans compter mĂȘme les nouvelles vellĂ©itĂ©s de nombre d’États – ou de quasi-États – des Proche et Moyen Orient notamment, qui pourraient faire rebattre les cartes dans plusieurs rĂ©gions poudriĂšres.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Richard Dessens

Enseignant pendant plusieurs annĂ©es dans une Ă©cole prĂ©paratoire aux concours d’entrĂ©e aux IEP et Écoles de journalisme, Richard Dessens crĂ©e et dirige parallĂšlement une troupe de thĂ©Ăątre dans la rĂ©gion de Montpellier. Docteur en droit, DEA de philosophie et licenciĂ© en histoire, il est l’auteur d’ouvrages de philosophie et d’histoire des idĂ©es politiques, de relations internationale. Il a entres autres livres publiĂ© aux Ă©ditions Dualpha "Henri Rochefort ou la vĂ©ritable libertĂ© de la presse", "La dĂ©mocratie interdite" et "Histoire et formation de la pensĂ©e politique".

Articles similaires