Entretien avec Philippe Randa, auteur avec Marie-Simone Poublon du livre Le dĂ©fi (Éditions Dualpha), publié sur le site Breizh infos).

« J’ai Ă©tĂ© sollicitĂ© pour Ă©crire avec Marie-Simone Poublon
ce livre sur le groupe LibertĂ©s car je prĂ©sentais l’avantage
d’avoir Ă©tĂ© associĂ© Ă  cette aventure trĂšs tĂŽt ;
de ce fait, je connais (pratiquement) tout le monde.
Je fais un peu “partie des meubles”

»

Marie-Simone Poublon.

Marie-Simone Poublon.

Philippe Randa.

Philippe Randa.

Le dĂ©fi est un livre qui relate la grande aventure de TV LibertĂ©s et qui a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© Ă  l’occasion du 5e anniversaire de TV LibertĂ©s. En cinq ans, TV LibertĂ©s a rĂ©alisĂ© plus de cinq mille Ă©missions, totalisant plus de trois mille cinq cents heures de production et plus de trente concepts d’émission. Le succĂšs de la chaĂźne se mesure Ă©galement au nombre grandissant de tĂ©lĂ©spectateurs. En mai 2015, la chaĂźne comptait un peu moins de cinq cent mille vues sur les plateformes de diffusion. Trois ans plus tard, ce chiffre a Ă©tĂ© multipliĂ© par cinq pour atteindre deux millions cinq cent mille vues. Marie-Simone Poublon et Philippe Randa racontent ce pari fou auquel bien peu croyaient
 Et pourtant !

Pourquoi avoir dĂ©cidĂ© d’écrire ce livre, 5 ans aprĂšs la crĂ©ation de TVL ?

Justement Ă  cause de cet anniversaire : 5 ans ! Savez-vous que c’est un « palier » important pour une sociĂ©té ? Les comptables ont l’habitude d’assurer que lorsqu’une sociĂ©tĂ© a rĂ©ussi Ă  « tenir » cinq ans, c’est qu’elle est viable
 Certes, le groupe LibertĂ©s est une association, mais de ce point de vue, c’est la mĂȘme chose. L’idĂ©e du livre est de Marie-Simone Poublon qui l’a proposĂ©e au prĂ©sident du groupe LibertĂ©s Philippe Milliau ; ils m’ont ensuite sollicitĂ© pour l’écrire avec Marie-Simone car je prĂ©sentais l’avantage d’avoir Ă©tĂ© associĂ© Ă  cette aventure trĂšs tĂŽt (par ma participation Ă  l’émission Bistrot LibertĂ©s, animĂ©e par Martial Bild ; par la direction du site EuroLibertĂ©s ; puis par l’animation avec Roland HĂ©lie de l’émission « SynthĂšse » sur Radio LibertĂ©s) : de ce fait, je connais (pratiquement) tout le monde – je fais un peu « partie des meubles »  Également, je pouvais en assurer l’édition, ce qui « gagnait du temps », car, bien sĂ»r – est-il besoin de le prĂ©ciser ? – ce beau projet ayant Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© au dernier moment, le temps Ă©tait comptĂ© (euphĂ©misme !) pour qu’il soit disponible dĂ©but fĂ©vrier Ă  l’occasion de la soirĂ©e anniversaire du Groupe.

Quelles sont les raisons particuliĂšres qui, selon vous, ont permis le succĂšs de la chaĂźne ?

La premiĂšre de toutes, c’est la dĂ©termination de Philippe Milliau et de Trystan Mordrel : rien ne les a arrĂȘtĂ©s, ni le manque cruel de moyens financiers, ni le scepticisme sur le succĂšs du projet qu’ils n’ont pas manquĂ© de rencontrer parmi leurs amis. Mais si la foi soulĂšve des montagnes, l’amitiĂ© aussi, puisque sans les premiers soutiens, sans les premiers donateurs, rien n’aurait pu dĂ©marrer
 Si l’absence d’argent est un handicap (ĂŽ combien !), cela peut aussi ĂȘtre un formidable atout pour ne pas croire trop vite, trop tĂŽt – en fait, jamais ! – que « c’est gagnĂ© » 

Ce que d’« autres » ont pu croire


Dans Le DĂ©fi, Marie-Simone et moi n’avons pas voulu faire de comparaison entre TVLibertĂ©s et Le MĂ©dia, la chaĂźne web nĂ©e Ă  l’instigation de Jean-Luc MĂ©lenchon et de ses « amis » : je mets amis entre guillemets, car malgrĂ© leurs moyens financiers sans commune mesure avec ceux du groupe LibertĂ©s, malgrĂ© une publicitĂ© aussi tapageuse qu’indĂ©cente lors de leur lancement par toute la presse « mainstream », ce ne sont pas les tĂ©lespectateurs qui ont Ă©tĂ© au rendez-vous, mais rapidement les dispute et les procĂšs sur la place publique entre journalistes, directions et associĂ©s
 À dĂ©faut du Grand Soir des DamnĂ©s de la Terre, on a assistĂ© Ă  la Grande DĂ©confiture des stipendiĂ©s de la Bien-Pensance : car tous les dirigeants, officiels ou officieux du MĂ©dia n’ont jamais Ă©tĂ© les oubliĂ©s des prĂ©bendes de l’État ou des confortables niches professionnelles dans les mĂ©dias appartenant Ă  de grands financiers
 Tout au contraire, parmi les collaborateurs du Groupe LibertĂ©s, malgrĂ© parfois certaines approches spirituelles ou politiques diffĂ©rentes, des parcours passĂ©s qui ont mĂȘme pu s’opposer ponctuellement, la bienveillance rĂšgne depuis le dĂ©but au sein des Ă©quipes de la TV, de la Radio ou des mĂ©dias partenaires (presse imprimĂ©e ou sites internet de rĂ©information)
 Ça, Marie-Simone Poublon et moi l’avons particuliĂšrement constatĂ©s.

Que racontez-vous dans ce livre ?

Tout
 ou presque ! sur la crĂ©ation, le dĂ©veloppement et le fonctionnement du groupe LibertĂ©s
 Il y a les portraits des dirigeants, des collaborateurs, mais aussi des tĂ©moignages de donateurs et de personnalitĂ©s extĂ©rieures qui ont Ă©tĂ© invitĂ©s dans certaines Ă©missions ou qui suivent les programmes avec attention. Parfois des reproches qui sont faits (nous ne les avons pas occultĂ©s), mais bien Ă©videmment surtout la satisfaction de l’immense majoritĂ© pour un espace de libertĂ© d’expression Ă  nul autre pareil
 Nous avons Ă©galement beaucoup insistĂ©, Marie-Simone et moi, sur ce que les tĂ©lespectateurs, les auditeurs ou les lecteurs ne voient pas
 qu’ils devinent parfois
 L’envers du dĂ©cor, notamment les techniciens de TVLibertĂ©s sans qui, comme c’est le cas des fidĂšles donateurs, rien ne serait possible.

Vous qui fréquentez « ce Milieu politiquement incorrect » depuis plusieurs décennies, diriez-vous que TVL, et plus globalement la presse alternative, est-une des plus belles réussites métapolitiques jamais développée par le courant identitaire/patriote ?

Pour tous ceux qui, dĂšs les annĂ©es 60 ou 70 (ou 80 en ce qui me concerne), ont considĂ©rĂ©s que le combat mĂ©tapolitique Ă©tait primordial, qu’aucune victoire politique significative ne pouvait faire l’impasse dessus, c’est Ă©videmment une grande satisfaction d’assister aux progrĂšs continuels de l’audience du Groupe LibertĂ©s : surtout aprĂšs la scandaleuse censure par le rĂ©seau Youtube de toutes les Ă©missions de la chaĂźne pour un motif dĂ©risoire (et faux, qui plus est !). MalgrĂ© cette pĂ©ripĂ©tie qui en aurait tuĂ© ou dĂ©couragĂ© plus d’un, le Groupe LibertĂ©s a trĂšs vite repris sa marche en avant
 Toutefois, il reste du chemin Ă  tracer, cela n’échappe Ă  personne.

Comment se procurer l’ouvrage ?

En le commandant Ă  TVLibertĂ©s (BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – https://www.tvlibertes.com/livre-tvlibertes), sur le site www.francephi.com (cliquez ici) ou encore dans toutes les bonnes librairies.

Le dĂ©fi, Marie-simone Poublon & Philippe Randa, Éditions Dualpha, collection « Patrimoine des HĂ©ritages », 152 pages, 10 euros (+ 5 euros de frais de port).

Le dĂ©fi, Marie-simone Poublon & Philippe Randa, Éditions Dualpha, collection « Patrimoine des HĂ©ritages ».

Le dĂ©fi, Marie-simone Poublon & Philippe Randa, Éditions Dualpha, collection « Patrimoine des HĂ©ritages ».

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il co-anime avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » sur Radio LibertĂ©s tous les jeudi. Ses chroniques politiques sont publiĂ©es chaque annĂ©e en recueil sous le titre : « Chroniques barbares ».

Articles similaires