Drapeau francais

Un seul choix : l’État national ou le chaos

"L'avis de Jean-François Touzé"

L'avis de Jean-François TouzĂ©. Qu'elles soient sanitaires, Ă©conomiques, sociales, financiĂšres, internationales, migratoires ou gĂ©opolitiques, les crises qui se succĂšdent et se chevauchent, mettent en lumiĂšre l'incapacitĂ© des dĂ©mocraties — singuliĂšrement des dĂ©mocrati... Lire la suite

Stop terrorism

Hommage rendu aux victimes du terrorisme

"Lettre ouverte au Président de République"

par Claudine Dupont-Tingaud (RĂ©Agir : RĂ©sister et Agir Pour la dĂ©fense de nos identitĂ©s). « Dieu se rit des hommes qui dĂ©plorent les effets dont ils chĂ©rissent les causes » (Bossuet) Monsieur le PrĂ©sident de la RĂ©publique, Vous voulez ĂȘtre un homme de mĂ©moire, de celle de la... Lire la suite

« Musulmans de France» ou « Français Musulmans » ?

"La laĂŻcitĂ© juge sur ce que l’on fait, pas sur ce que l’on est"

En 1983 c’est sous cette appellation  de « Musulmans de France » qu’est fondĂ©e une association proche des frĂšres musulmans. Appellation qui fait florĂšs puisque  aujourd’hui elle est employĂ©e bien davantage que « Français Musulmans », ce qui ne favorise assurĂ©ment pas la lutte con... Lire la suite

Petite guerre pour petits hommes (politiques)

"Le « cÎte à cÎte » désormais est devenu « face à face »"

Emmanuel Macron vient d’augmenter le nombre des soldats prĂ©sent au Sahel dans les opĂ©rations Barkhane de 4 500 soldats Ă  5 100, a annoncĂ© le 2 fĂ©vrier la ministre des armĂ©es Florence Parly. C’est lĂ  une erreur, la France doit quitter, au contraire, cette rĂ©gion oĂč le terrorism... Lire la suite

Catherine Blein.

La loi du talion

"L’accusĂ©e tient tĂȘte et ne retire rien de ses propos "

par Claudine Dupont-Tingaud, PrĂ©sidente de REAGIR (RĂ©sister et agir pour la dĂ©fense de nos identitĂ©s) La ConseillĂšre RĂ©gionale de Bretagne, Catherine Blein, ex-RN – qui l’avait quittĂ© Ă  la suite des reproches qui lui furent faits, en 2015, pour avoir tenu des propos islamophob... Lire la suite

La censure de l’islamophobie

"MickaĂ«l Harpon : ils n’ont rien dit. Et tout le problĂšme est lĂ ."

Quatre victimes de l’attaque au couteau perpĂ©trĂ©e jeudi 3 octobre Ă  la prĂ©fecture de police de Paris par MickaĂ«l Harpon. Et toujours le mĂȘme scĂ©nario : on ne comprend pas, c’était un type Ă©patant, toujours serviable, etc. Donc surprise totale : personne n’a rien vu venir. Puis on... Lire la suite