Martin Schulz n’aime pas le Front national

"Les solutions les plus simples seraient-elles les plus évidentes ?"

Martin Schulz, prĂ©sident du Parlement europĂ©en, n’aime pas le Front national. C’est bien son droit et le contraire eut Ă©tĂ© Ă©tonnant. Pour s’en expliquer, Ă  dĂ©faut de s’en justifier, il se montre particuliĂšrement pontifiant : « Le Front national, c’est un parti qui identifie des r... Lire la suite