Le choix de l’ennemi ne doit pas forcĂ©ment ĂȘtre le nĂŽtre

"Le saint, Ă  toute Ă©poque et en tout continent, a toujours Ă©tĂ© l’exception
"

Dans une Guerre, il est fort dangereux de ne pas fixer son but essentiel. De 1914 Ă  1918, les EuropĂ©ens ont avancĂ© Ă  l’aveuglette, changeant constamment de « buts de guerre », et ce, des deux cĂŽtĂ©s. Au combat, il est nĂ©cessaire de ne pas se tromper de cible. (suite…)... Lire la suite