Le « peuple du pays » et ses princes

"La lutte des classes et le mĂ©pris des castes : l’histoire d’une incomprĂ©hension"

En Palestine, au temps de JĂ©sus de Nazareth, le menu peuple des bourgades s’appelait le « peuple du pays ». Et il Ă©tait mĂ©prisĂ© Ă  la fois des riches SadducĂ©ens et des rabbis pharisiens. MĂȘme s’ils frĂ©quentaient le mĂȘme Temple lors des grands pĂšlerinages et s’ils Ă©coutaient les mĂȘ... Lire la suite

Vous avez dit racaille scolaire ?

"Les bonnes questions ne sont jamais posées"

Tout le monde savait depuis les annĂ©es 1980 qu’il existait d’énormes problĂšmes de discipline dans les Ă©coles publiques – celle de la RĂ©publique laĂŻque, tellement pure et dure qu’un nombre effarant de jeunes mahomĂ©tanes y exhibent un voile islamique, fort peu usitĂ© au Maroc pour p... Lire la suite

AprĂšs l’exaspĂ©ration et la colĂšre, que faire maintenant ?

"Ces manifestations dites « spontanées » ne servent en rien la cause des Nations"

Les manifestations n’ont jamais entraĂźnĂ© de recul chez nos petits rois : les Ă©normes mouvements de foule n’ont pas empĂȘchĂ© François Hollande de faire voter une loi antinomique instituant le « Mariage » pour les homosexuels. (suite…)... Lire la suite

Le récent saccage de Paris ou le cynisme de nos princes

"Le joueur de flûte Macron et le poker-player Castaner vont-ils triompher ?"

Qu’Emmanuel Macron soit le PrĂ©sident des riches et l’homme lige de l’économie globale, c’est une Ă©vidence pour tout le monde. Ce l’était, d’ailleurs, pour une faible majoritĂ© de Français dĂšs l’élection prĂ©sidentielle. HĂ©las ! Les trĂšs nombreux abstentionnistes ont fait Ă©lire l’ho... Lire la suite

Valeurs républicaines ou valeurs démocratiques ?

"Il n’existe pas plus de valeurs rĂ©publicaines que de valeurs impĂ©riales ou monarchiques"

N’en dĂ©plaise Ă  nos pitres, ces gens qui font semblant de nous gouverner et ne sont que les syndics temporaires de l’économie globale au sein du grand village mondialiste, il n’existe pas plus de valeurs rĂ©publicaines que de valeurs impĂ©riales ou monarchiques. (suite…)... Lire la suite

1914-1918 : de l’hĂ©catombe aux illusions de la victoire

"Il y a 100 ans : L’armistice mettait fin à la Grande Guerre"

Causes, mensonges, manipulations : La PremiĂšre Guerre mondiale et ses vĂ©ritĂ©s occultĂ©es
 Entretien avec Bernard Plouvier (Propos recueillis par Fabrice Dutilleul)   Le dĂ©coupage chronologique de vos trois livres consacrĂ©s Ă  la Grande Guerre ne manque pas d’étonner. Comm... Lire la suite

L’Homme de cour et le Chevalier

"Tout ce qui est bon ne triomphe pas obligatoirement"

Ce texte a Ă©tĂ© initialement publiĂ© dans le site METAMAG, aujourd’hui dĂ©funt. Nous le reproduisons en hommage au travail de celles et ceux qui avaient fait de ce site du Net un outil d’information, de rĂ©flexion et de libertĂ©, en hommage Ă  celui qui fut du premier au dernier jour s... Lire la suite

L’Euthanasie : problĂšme d’éthique humaniste ou logique Ă©conomique ?

" Mammon a remplacé les autres divinités"

Pour un biologiste, ce qui diffĂ©rencie l’homme du reste du rĂšgne animal, c’est le nĂ©ocortex Ă  six couches superposĂ©es et interconnectĂ©es de neurones qui conditionne ses facultĂ©s d’intelligence, de sens moral et de sens artistique, le tout contribuant Ă  cette transcendance, facult... Lire la suite

VGE – Chirac : Ni oubli, ni pardon possibles

"Regroupement familial : ce ne fut pas une « erreur », mais un crime et une forfaiture"

Alors que l’un de ses enfants s’est fait agresser Ă  Paris par deux Romanichels, ce qui a coĂ»tĂ© quelques centaines d’euros Ă  ce monsieur qui n’est guĂšre dans le besoin, il semble que l’ex-PrĂ©sident Giscard estime que, tel qu’il fut appliquĂ©, le dĂ©cret de regroupement familial fut ... Lire la suite