Petite guerre pour petits hommes (politiques)

"Le « cÎte à cÎte » désormais est devenu « face à face »"

Emmanuel Macron vient d’augmenter le nombre des soldats prĂ©sent au Sahel dans les opĂ©rations Barkhane de 4 500 soldats Ă  5 100, a annoncĂ© le 2 fĂ©vrier la ministre des armĂ©es Florence Parly. C’est lĂ  une erreur, la France doit quitter, au contraire, cette rĂ©gion oĂč le terrorism... Lire la suite