« Vous avez parlĂ© bien plus honnĂȘtement
que nos propres responsables ne l’ont fait durant des dĂ©cennies.
S’il vous plaüt aidez-nous, ne nous oubliez pas 
»

Un grand merci Ă  Da Capo pour nous avoir signalĂ© cette lettre, et avoir traduit l’introduction:

Le site d’information Nya Dagbladet a choisi de publier une lettre ouverte adressĂ©e directement et personnellement au prĂ©sident amĂ©ricain Donald J. Trump, signĂ©e par MĂšre Svea (l’Ă©quivalent suĂ©dois de l’Oncle Sam). La lettre publiĂ©e dans plusieurs mĂ©dias est un appel Ă  l’aide au sujet de la grave situation dans laquelle se trouve notre pays, ici de ce cĂŽtĂ© de l’Atlantique.

La lettre ouverte :

« Cher Président Trump,

Au nom du peuple suĂ©dois, nous vous remercions d’avoir dit la vĂ©ritĂ© en ce qui concerne la crise existentielle de notre pays. Bien que vos commentaires aient Ă©tĂ© brefs, vous avez nĂ©anmoins parlĂ© bien plus honnĂȘtement que nos propres responsables ne l’ont fait durant des dĂ©cennies.

Nous aimerions Ă©galement profiter de cette occasion pour remercier tous les mĂ©dias internationaux honnĂȘtes, de venir Ă  notre aide, tant nĂ©cessaire, en Ă©clairant le monde sur ce qui se passe dans notre pays. Votre rĂ©cente couverture (des Ă©vĂ©nements) a Ă©tĂ© plus honnĂȘte que les mĂ©dias traditionnels suĂ©dois sous contrĂŽle ne l’ont jamais Ă©tĂ©.

La vĂ©ritĂ© est que « l’establishment » suĂ©dois dans le domaine de la politique, des affaires et des mĂ©dias, essaye Ă  prĂ©sent de tromper non seulement la population suĂ©doise indigĂšne mais Ă©galement le monde entier par le biais d’articles en anglais.

VoilĂ  pourquoi la SuĂšde n’est plus le grand pays qu’elle Ă©tait autrefois. Nous ne disposons pas d’un chef de file comme vous, Monsieur le PrĂ©sident Trump. Par consĂ©quent, nous faisons appel Ă  vous, Monsieur, pour vous demander, s’il vous plait, que vous ne mentionnez pas seulement notre pays comme une mise en garde pour votre propre peuplemais que vous nous aidiez Ă  nous en sortir.

La raison pour laquelle la SuĂšde est sur le point de s’effondrer Ă  tous les niveaux – pour beaucoup à cause de l’invasion du Tiers monde -et aussi en raison des politiques des administrations amĂ©ricaines prĂ©cĂ©dentes. Nous ne tenons pas votre pays pour responsable, mais reconnaissons que les États-Unis sont Ă©galement infiltrĂ©s et repris par les traitres globalistes.

Nous demandons que vous arrĂȘtiez George Soros au nom du monde, afin que son syndicat du crime international puisse enfin ĂȘtre exposĂ© et ĂȘtre traduit en justice dans diverses juridictions internationales. S’il vous plaĂźt ne nous oubliez pas.

Cordialement,

Moder Svea et ses enfants
#SwedenSOS. »

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.