De nos jours, rĂ©ussir Ă  louer un bien immobilier relĂšve pour beaucoup du parcours du combattant. GalĂšre pour tout le monde si on ne fait pas parti de la France d’en haut. Car alors, que l’on soit d’origine gauloise ou extra-europĂ©enne, on ne rencontre guĂšre de discrimination.Annonce locationEn revanche, dans la France d’en bas, et selon le laboratoire de recherches du CNRS Travail emploi et politiques publiques (TEPP), les populations d’origines maghrĂ©bine et africaine auraient 26 % de chances de moins que la moyenne de pouvoir ne serait-ce que visiter un logement. Quant Ă  en obtenir les clĂ©s, hein ? N’est-ce pas ? Oui, bon !


Les propriĂ©taires, devenus pour beaucoup d’une mĂ©fiance quasi-paranoĂŻaque, sont-ils tous de dĂ©testables racistes ? Ne sont-ils pas simplement craintifs d’avoir des loyers impayĂ©s ou de rĂ©cupĂ©rer un jour leurs biens en dĂ©plorable Ă©tat ?

Le problĂšme est donc plutĂŽt de savoir si les populations d’origines maghrĂ©bine et africaine seraient moins honnĂȘtes et moins respectueuses des Biens qui ne leur appartiennent pas que les Français de souche
 Cet aspect de la question n’est pas pris en compte par l’étude « d’une ampleur inĂ©dite sur la discrimination Ă  la location d’appartements », publiĂ©e le vendredi 15 dĂ©cembre dernier. C’est dommage.

Pour notre part, ne doutons pas – et c’est mĂȘme la loi, dĂ©sormais – qu’il s’agisse Ă  leur Ă©gard d’une apprĂ©hension aussi fausse qu’insultante, mais demandons-nous tout de mĂȘme pourquoi aucune association professionnellement auto-proclamĂ©e anti-raciste et subventionnĂ©e comme il se doit pour cela, ne se porte pas caution pour de telles population en mal de logement ? Ce serait un bon moyen, Ă  la fois de leur venir en aide
 et pour prouver, sur la durĂ©e, que ceux-ci ne sont pas plus « mauvais payeurs » que d’autres, non ?

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il co-anime avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » sur Radio LibertĂ©s tous les jeudi. Ses chroniques politiques sont publiĂ©es chaque annĂ©e en recueil sous le titre : « Chroniques barbares ».

Articles similaires