(propos recueillis par Lionel Baland)

La police ou les autorités ont-elles commis des erreurs dans la gestion des agressions sexuelles de masse perpétrées par des migrants lors du Nouvel An à Cologne ?

Le premier bouc Ă©missaire de la nuit du Nouvel an a Ă©tĂ© le dirigeant de la police de Cologne, Wolfgang Albers [qui a quittĂ© ses fonctions]. Ainsi, le Ministre social-dĂ©mocrate (SPD) de l’IntĂ©rieur de RhĂ©nanie du Nord-Westphalie Ralf JĂ€ger a pu sauver sa tĂȘte. Mettons en avant le fait que Wolfgang Albers avait Ă©tĂ© nommĂ© politiquement grĂące surtout Ă  son appartenance au Parti social-dĂ©mocrate SPD et seulement un peu pour ses compĂ©tences.

Nous savons dĂ©sormais, des travaux de la commission d’enquĂȘte, que la police avait exprimĂ© des soucis, mais que les informations de celle-ci n’ont pas Ă©tĂ© prises en compte par les dirigeants de la ville. Wolfgang Albers estime qu’il a tout fait correctement et Ralf JĂ€ger aussi. Quant aux documents et donnĂ©es tĂ©lĂ©phoniques, le Ministre prĂ©sident du Land de RhĂ©nanie du Nord-Wetsphalie, Madame Hannelore Kraft (SPD), s’en est occupĂ©e : ceux-ci ne sont pas publiĂ©s pour des raisons de sĂ©curitĂ©. Wolfgang Albers a fait taire des policiers qui voulaient s’exprimer au sujet des faits.

Manifestation qui a réuni à Cologne 40 000 Turcs le 31 juillet 2016.

Manifestation qui a réuni à Cologne 40 000 Turcs le 31 juillet 2016.

Existe-t-il une islamisation de Cologne ?

Le prĂ©sident turc Recep Erdogan a pris Ă  deux occasions la parole Ă  la LANXESS Arena Ă  Cologne. La premiĂšre fois, il a dĂ©clarĂ© que « l’assimilation est un crime contre l’humanité ». La deuxiĂšme fois, il a parlĂ© lors d’un meeting organisĂ© par son parti politique, l’AKP, pour les Turcs d’Allemagne. Le 31 juillet 2016, 40 000 de ses compatriotes ont manifestĂ© Ă  Cologne, au bord du Rhin avec vue sur la CathĂ©drale, en faveur de l’introduction de la peine de mort en Turquie. L’islamisation de Cologne est en cours.

Manifestation qui a réuni à Cologne 40 000 Turcs le 31 juillet 2016.

Manifestation qui a réuni à Cologne 40 000 Turcs le 31 juillet 2016.

Les autres formations politiques respectent-elles votre parti et les rĂšgles ou ĂȘtes-vous discriminĂ©s parce que vous ĂȘtes des patriotes ?

Le mouvement de citoyens pro Köln n’est ni respectĂ© ni reconnu par les autres partis politiques de l’establishment. Bien plus, ces gens combattent nos positions et nous stigmatisent. Ils nous empĂȘchent de rĂ©aliser notre travail. Ils utilisent Ă  cette fin l’administration car les personnes qui disposent d’une carte de parti sont massivement reprĂ©sentĂ©es au sein de celle-ci. Dans les discours publics, nous sommes attaquĂ©s frontalement et les politiciens du systĂšme aident des groupes gauchistes violents qui nous agressent. Les conseillers municipaux des partis en place utilisent une sĂ©rie de stratagĂšmes malhonnĂȘtes Ă  notre encontre afin de nous empĂȘcher de rĂ©aliser notre travail au sein du Conseil municipal.

La Cathédrale de Cologne et le Rhin.

La Cathédrale de Cologne et le Rhin.

Autrefois, pro Köln Ă©tait une composante du parti politique pro NRW (Pour la RhĂ©nanie du Nord-Westphalie). Vous avez rompu les liens avec celui-ci et ĂȘtes dĂ©sormais liĂ©s Ă  pro Deutschland (Pour l’Allemagne), actif Ă©lectoralement Ă  Berlin. Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est pro Deutschland et nous dire si vous prendrez part aux prochaines Ă©lections municipales seulement Ă  Cologne ou si vous prĂ©senterez des listes dans l’ensemble de la RhĂ©nanie du Nord-Westphalie ? Participerez-vous aux Ă©lections pour le Parlement du Land de RhĂ©nanie du Nord-Westphalie en 2017 ?

Pro Deutschland a Ă©tĂ© crĂ©Ă© par un membre fondateur de pro Köln, Manfred Rouhs, dans le but de diffuser et de mettre en place dans l’ensemble du pays la politique dĂ©veloppĂ©e avec succĂšs par pro Köln Ă  Cologne depuis son entrĂ©e au sein du Conseil municipal en 2004. Avant de dĂ©cider si pro Köln prendra part ou non aux Ă©lections municipales dans l’ensemble de la RhĂ©nanie du Nord-Westphalie ou pour le Parlement du Land, nous devons observer l’évolution de la situation politique en Allemagne. En effet, l’AfD, qui partage en partie les positions de pro Köln comme la critique de l’islam ou de l’immigration incontrĂŽlĂ©e, obtient des succĂšs lors de divers scrutins Ă©lectoraux. Pro Köln dĂ©sire se concentrer sur le travail au niveau municipal Ă  Cologne et y poursuivre son ancrage. De plus nos moyens financiers sont limitĂ©s