Sous Caligula, les jeux de la Rome antique vantaient dĂ©jĂ  les combats de gladiateurs dont l’issue fatale Ă©tait la mort


Aujourd’hui c’est encore aux jeux du cirque que certains imposent des pratiques violentes et s’amusent du crime ! Rien n’y fait, que ce soit les gouvernements de droite ou de gauche, aucun n’a voulu faire plier les pro-corrida, les pro-halal, les « anti-tout ce qui dĂ©range », bref, la folie des amuseurs publics financĂ©s par le public !

Pacte antispeciste

Et quel amusement que de regarder un animal ou un homme tuĂ© dans une arĂšne sans pouvoir arrĂȘter la spirale infernale de la mort certaine !

Savez-vous que dans les Ă©coles « taurines », on apprend Ă  la jeunesse Ă  tuer gratuitement des veaux pour devenir plus tard un homme (ou une femme) rempli(e) d’ego et de mĂ©galomanie. On cĂŽtoie lĂ  l’indĂ©cence humaine juste pour se faire la main avant de devenir « le » tueur le plus titré !

Bel exemple ! Alors continuons Ă  amuser l’enfant gĂątĂ© Macron avec ses jouets comme la chasse Ă  courre, la corrida, l’abattage halal, les maltraitances animales dans les cirques !

Continuons Ă  voter pour de grands malades qui portent l’écharpe bleu blanc rouge comme actuellement le maire de Formerie dans l’Oise, William Bous pour qu’il puisse accrĂ©diter sur l’argent public un tireur professionnel, traduisons ici par commerçant du crime (on dit piĂ©geur agréé !) pour abattre en pleine ville des pigeons sur les toits des habitations sans qu’aucun habitant pour le moment ne rĂ©agisse !

Des ignorants qui dĂ©truisent et d’autres qui ne disent rien. Quel joli mois de dĂ©cembre aux couleurs de NoĂ«l. En sorte une belle sociĂ©tĂ© d’ignorants
 GrĂące Ă  eux, et Ă  d’autres, les enfants seront plongĂ©s dans un obscurantisme qui les conduira Ă  une baisse de leur quotient intellectuel. Nous fabriquons, par notre silence, des futurs crĂ©tins !

Une sociĂ©tĂ© qui cautionne la barbarie en n’osant pas la supprimer est une sociĂ©tĂ© morte ! Si nous voulons voir plus prĂšs que Rome, Daesh en est un exemple.

Nicolas Hulot saura-t-il se dĂ©faire des piĂšges tendus qui le font osciller rĂ©guliĂšrement entre sa conscience et la politique ? Tout le problĂšme est lĂ . Attention, Monsieur Hulot ! La colĂšre des dĂ©fenseurs des animaux gronde
 C’est pour faire pencher la balance de la conscience du ministre, qui lui-mĂȘme est un anti-corrida, que le PACTE (Parti AntispĂ©ciste Citoyen pour la Transparence et l’Éthique) a adressĂ© le 28 novembre une lettre ouverte dont voici la teneur (1) :

« Lettre ouverte Ă  l’attention de Monsieur Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Ă©cologique et solidaire

Monsieur le Ministre,

Vous connaissez bien le caractĂšre cruel de la corrida puisque rĂ©guliĂšrement vous faites part publiquement de votre dĂ©sapprobation Ă  l’encontre de cette pratique.

En effet, il s’avĂšre inadmissible de permettre une telle tradition causant tant de sĂ©vices sur les animaux et de traumatismes psychologiques sur beaucoup de spectateurs-trices parfois trĂšs jeunes.

Par ailleurs, vous n’ĂȘtes probablement pas sans savoir l’existence, tou­jours Ă  notre Ă©poque, des effroyables et irresponsables Ă©coles « taurines » oĂč l’on apprend Ă  des enfants le maniement d’armes blanches sur des veaux


Nous vous rappelons aussi la mort du “torero” Ivan Fandiño pendant une corrida Ă  Aire-sur-Adour le 17 juin 2017.

Vous conviendrez donc qu’il est temps de mettre un terme Ă  ce “spectacle” si dĂ©criĂ©. Il ne doit sa survie que par le recours des subventions publiques et d’une dĂ©suĂšte exception juridique qui profane “la RĂ©publique indivisible”.

Nous nous rĂ©jouissons que vous fassiez partie du comitĂ© d’honneur d’une association anti corrida, et que vous soyez Ă©galement signataire du manifeste abolitionniste de la corrida d’une autre association.

À ce titre, ainsi qu’en tant que Ministre d’État, par cette lettre ouverte nous vous demandons instamment de bien vouloir intervenir pour abolir cette pratique trĂšs violente et ultra-minoritaire. La France doit rattraper son grand retard concernant l’éthique animale.

En ne doutant pas de votre accord, nous vous prions d’agrĂ©er, Monsieur le Ministre de la Transition Ă©cologique et solidaire, l’expression de notre haute considĂ©ration.

Le Bureau politique du PACTE ».

Note

(1) http://www.parti-antispeciste.fr/pages/corrida/22.html

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Marie-Simone Poublon

Marie-Simone Poublon a publiĂ© trois ou­vra­ges techniques sur les pratiques de dĂ©veloppement durable, sur l’agenda 21 des territoires et des Ă©coles ; aux Ă©ditions Dualpha, elle vient de publier "Les oiseaux de la colĂšre", prĂ©facĂ© par Philippe Milliau, PrĂ©sident de TVLibertĂ©s. Elle collabore Ă©galement au site "Nord Actu", un journal de presse rĂ©gional de la rĂ©gion Nord Pas de Calais Picardie.

Articles similaires