Quelles rĂ©percussions pour l’Autriche ?

Une chance d’Ă©chapper au tsunami migratoire. La probabilitĂ©, sinon la certitude que le FPO vire en tĂȘte aux prochaines lĂ©gislatives et emporte le poste de chancelier.

Quelles rĂ©percussions pour l’Union europĂ©enne ?

Un camouflet pour la dictature Juncker qui prĂ©tend imposer aux États des quotas d’immigrĂ©s. À terme cela prĂ©figure aussi la chute de Merkel et de sa folle politique.

Quelles rĂ©percussions sur l’élection prĂ©sidentielle française de l’annĂ©e prochaine ?

La crise migratoire devrait apporter mĂ©caniquement des Ă©lecteurs au courant national. Mais toute la ruse du systĂšme va consister Ă  focaliser le dĂ©bat prĂ©sidentiel sur l’Ă©conomique et le social. Le paradoxe c’est que le FN semble se complaire lui aussi – et Ă  rebours de son intĂ©rĂȘt Ă©lectoral – dans les dĂ©bats Ă©conomiques et monĂ©taires. Ce qui rend service Ă  ses adversaires. Pourtant la question de l’Euro n’a pas plus d’importance au regard de la crise migratoire que le cours de la sesterce Ă  Rome au moment des grandes invasions


Pour conclure , je dirai que la ligne  du FPÖ – identitaire, conservatrice, critique de Bruxelles mais pas europhobe – a Ă©tĂ© la clĂ© de son succĂšs et mĂ©rite d’ĂȘtre mĂ©ditĂ©e.

Quelles autres répercussions envisagez-vous ?

La chute des dominos politiquement corrects.