par Claude Janvier (auteur de Coup de Gueule d’un jour, Coup de Gueule toujours ! aux  Éditions du Ver Luisant).
La corvĂ©e est enfin terminĂ©e. Vous venez de voter pour les EuropĂ©ennes 2019. Le mĂȘme cirque vous sera proposĂ© pour les municipales en 2020. D’ici lĂ , dormez tranquilles braves gens, La Dictature En Marche veille sur vous (LDEM)

Rappel de quelques chiffres :

– RN 23,3 %

– LREM 22,4 %

– Abstentionnistes : 49,9 %

LREM est second derriĂšre le RN. Et en totalisant les abstentionnistes –49,9% –, le RN – 23,3 % –, et les autres, nous obtenons un total de 77,6 % qui ont refusĂ© de voter pour Macron et son parti. DĂ©saveu Ă©norme, mĂȘme si sa porte-parole affirme le contraire (cliquez ici).

urne-elections-europeennes-40349eac92

Les mĂ©dias se gaussent d’une participation Ă©lectorale en hausse, mais il y a quand mĂȘme 49,9 % d’abstentionnistes. Bien loin d’ĂȘtre neutre !

Nonobstant ces chiffres, j’ai poussĂ© l’analyse un peu plus loin. GrĂące Ă  un article trĂšs pertinent de Jean-Loup Izambert on voit que la vĂ©ritĂ© est ailleurs : « L’Histoire en tĂ©moigne : rĂ©sister n’est pas votre fort. L’occupation, aujourd’hui, du Capital de vos entreprises par la grande finance spĂ©culative, principalement anglo-saxonne, dans les sociĂ©tĂ©s de bourse avec les consĂ©quences qui en rĂ©sultent pour la santĂ© du pays vous laisse Ă  peu prĂšs aussi indiffĂ©rents que celle, hier, de votre pays par le Reich allemand. »

À ces lignes, vous pouvez froncer les sourcils, c’est, ne vous en dĂ©plaise, la triste rĂ©alitĂ©.

Petit rappel : lors de la IIe Guerre mondiale, moins de 500 000 Français – estimation trĂšs-trĂšs « haute » – sur une population de 40 millions de Français en 1940 s’engagĂšrent dans la RĂ©sistance pour dĂ©livrer leur pays.

« SĂ©nat, sĂ©ance du 10 octobre 1996, question de M. Philippe Marini au ministre dĂ©lĂ©guĂ© aux anciens combattants et victimes de guerre sur la prise en compte, pour le calcul des droits Ă  la retraite, des services accomplis dans la RĂ©sistance avant l’Ăąge de seize ans. Il est important de rappeler que si un peu plus de 260 000 cartes de Combattant Volontaire de la RĂ©sistance ont Ă©tĂ© dĂ©livrĂ©es jusqu’en 1996, tous les rĂ©sistants n’ont pas sollicitĂ© la reconnaissance nationale beaucoup sont morts (dĂ©portĂ©s, fusillĂ©s ou morts au combat), certains n’ont pas pu ou voulu faire “homologuer” leurs actions. MĂȘme, en doublant ce chiffre, le nombre de Français engagĂ©s dans la dĂ©fense de leur pays n’a rien de glorieux.

Les autres ? Au mieux, ils firent silence, au pire, ils collaborĂšrent avec l’ennemi quand ils ne dĂ©nonçaient pas leurs compatriotes Ă  la Kommandantur par de faux tĂ©moignages. Soixante-dix ans plus tard, c’est encore la France du silence qui l’emporte  »

Depuis le 17 novembre 2018, le deuxiÚme plus grand mouvement social aprÚs Mai 68, secoue le pays du Nord au Sud. Estimation large : entre 300 000 et 600 000 personnes dans les rues, avec en plus des sympathisants actifs, sur une population de 66,99 millions de Français.

Ai-je besoin de développer plus avant la comparaison ?

RĂ©sister n’est pas votre fort effectivement. Vous engager pour une cause non plus. Disparition progressive des gilets jaunes derriĂšre les pare-brise, pourcentage d’abstentionnistes Ă©levĂ©, manque de conviction, etc. Et pourtant, la cause des gueux de ce pays nous concerne tous.

Le pourcentage des courageux qui s’engagĂšrent dans la rĂ©sistance en 1940 est quasiment le mĂȘme que le pourcentage des Gilets Jaunes et sympathisants qui osent dĂ©fier la LDEM, La Dictature En Marche).

Les abstentionnistes prĂ©fĂšrent aller Ă  la pĂȘche plutĂŽt que d’aller voter ou se ruer Ă  Lidl pour acheter le dernier autocuiseur Ă  la mode. DĂ©finir les prioritĂ©s serait le bienvenu, en en ayant un peu plus dans le pantalon (cliquez ici).
Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles !

Coup de Gueule d'un jour, Coup de Gueule toujours ! de Claude Janvier (Éditions du Ver Luisant).

Coup de Gueule d’un jour, Coup de Gueule toujours ! de
Claude Janvier (Éditions du Ver Luisant).

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99