Le populiste et dĂ©putĂ© Jean-Luc MĂ©lenchon appelle au rassemblement du peuple le 23 septembre prochain, prĂ©voyant que l’outrecuidance du macronisme ne devrait pas s’éterniser.

Affiche du Front de gauche.

Affiche du Front de gauche.

MĂ©lenchon se heurte Ă  l’hollandisation de Macron ou encore ce qu’il qualifie de « future instabilitĂ© institutionnelle et politique » qu’il aurait dĂ©celĂ©e dans les sondages sur la popularitĂ© d’Emmanuel Macron, en baisse de plus de dix points depuis son Ă©lection. D’autre part, les prises de position du prĂ©sident semblent mettre ou remettre sous tension les diverses catĂ©gories sociales.

Cette crise du rĂ©gime devrait entrer par la petite porte, s’agissant d’une affaire au sein le LREM ou encore d’une explosion sociale. Mais cette derniĂšre aura-t-elle lieu ?

Jean-Luc MĂ©lenchon a tout prĂ©vu. C’est le 23 septembre qu’il rassemblera les Français insoumis pour un test qui lui servira d’indicateur de la capacitĂ© de la sociĂ©tĂ© Ă  rĂ©agir. C’est pour cette raison que le dĂ©putĂ© ne prendra pas de vacances. Il y aura tant de choses Ă  faire et Ă  organiser pour la rentrĂ©e !

Pour MĂ©lenchon, Macron, c’en est trop ! Il se croit tout permis par un simple claquement de doigt, mais oublie que son Ă©quipe est bien indisciplinĂ©e. Il suffit de voir s’exprimer Ă  l’assemblĂ©e nationale ou dans les commissions l’avocate YaĂ«l Braun-Pivet, dĂ©putĂ©e des Yvelines pour comprendre Ă  quel point des brĂšches se sont ouvertes dans les rangs de LREM, car chacun y va de son pouvoir sans aucune cohĂ©sion.

Mais est-ce comme le prĂ©tend MĂ©lenchon le signe d’une future explosion du groupe d’Emmanuel Macron ? L’autoritĂ© dont fait preuve le prĂ©sident ne devrait pas suffire Ă  trouver une vision commune car les problĂšmes de multiculturalitĂ©s ou de parcours professionnels et donc d’individualisme ne permettront pas d’atteindre les objectifs.

Le dĂ©putĂ© des Bouches-du RhĂŽne en appelle au peuple pour « dĂ©gager » comme il le dit, le prĂ©sident de son perchoir ! Mais rien ne dit que le prophĂšte a raison, d’autant plus qu’il existe un autre prophĂšte en la personne de Daniel Cohn-Bendit (2).

Alors crises politiques, grÚves ou autres tracasseries, préparons-nous à une rentrée tumultueuse !

Notes

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.