Entretien avec Richard Dessens, auteur de « Histoire et formation de la pensée politique » (Propos recueillis par Fabrice Dutilleul).

Votre ouvrage fait penser Ă  ces manuels d’Histoire des idĂ©es politiques tel qu’on en trouve classiquement Ă  Sciences Po ou dans les universitĂ©s de droit ; c’en est une nouvelle version ?

Pas exactement. Ce livre peut Ă  la fois servir avantageusement aux Ă©tudiants en droit ou en IEP, ou mĂȘme Ă  des lycĂ©ens Ă  l’esprit curieux et citoyen. Mais il est aussi une large fresque qui commence aux prĂ©socratiques, c’est-Ă -dire avant le Ve siĂšcle av. JC, ce qu’on ne trouve d’habitude pas dans les ouvrages classiques d’Histoire des idĂ©es politiques. Cette vision globale permet de mieux comprendre l’évolution de la pensĂ©e politique, les emprunts successifs des uns aux autres, les grandes fractures de la pensĂ©e aussi, enfin les facteurs de l’évolution de la pensĂ©e politique. C’est pour cela que je tiens au mot « formation » dans le titre.

Il s’agit donc plus d’une rĂ©flexion sur les idĂ©es politiques avec leurs « fractures » comme vous dites et les « raisons de leurs Ă©volutions » ?

C’est tout Ă  fait cela. J’ai voulu aider Ă  mieux comprendre ce qui a construit la pensĂ©e politique plus que la pensĂ©e elle-mĂȘme, plus ou moins dĂ©tachĂ©e habituellement des contextes Ă©conomiques, politiques, sociaux, techniques, religieux qui en ont souvent inflĂ©chi le cours. La pensĂ©e politique, les philosophies politiques, sont intimement liĂ©es Ă  leur environnement et Ă  l’évolution, ou aux transformations, des sociĂ©tĂ©s dans lesquelles elles se dĂ©veloppent. La rĂ©flexion politique se doit d’intĂ©grer tous les facteurs qui ont alimentĂ© les inflexions de la pensĂ©e du temps.

Quant aux « fractures » que vous relevez, elles sont nombreuses et parfois rĂ©volutionnaires, tant sur le plan des Ă©vĂšnements que sur celui de la renommĂ©e des philosophes politiques. Il suffit de citer en vrac, Platon, Aristote encore plus peut-ĂȘtre, Ă©tant plus aristotĂ©licien que platonicien, mais aussi Alexandre dont les conquĂȘtes ont bouleversĂ© les idĂ©es de son temps. L’arrivĂ©e et la lente Ă©volution du christianisme, vĂ©ritable rĂ©volution philosophique, politique et humaine avec Saint Paul, Saint Augustin entre autres. Les grandes invasions, la lente rĂ©formation de l’État, Saint Thomas, les relations avec l’Église, l’humanisme, Copernic, puis Hobbes, Locke, la RĂ©volution
 pour ne citer que quelques charniĂšres jusqu’à un XIXe siĂšcle de la sociologie et un XXe siĂšcle de la psychologie et de l’


ArrĂȘtez ! N’en dites pas trop ! La liste est en effet riche et trĂšs longue. Mais ne craignez-vous pas de dissuader vos lecteurs par une trop grande masse de connaissances ?

Il est prĂ©fĂ©rable d’avoir un intĂ©rĂȘt pour la politique en effet ! Mais le dĂ©coupage des chapitres permet de s’y retrouver et, surtout, je ne me suis pas livrĂ© Ă  des Ă©tudes fouillĂ©es des pensĂ©es politiques, mais en ai retirĂ© l’essentiel. Encore une fois j’ai privilĂ©giĂ© l’exposĂ© des raisons des enchaĂźnements des idĂ©es politiques plus que les idĂ©es elles-mĂȘmes.

En outre, une deuxiĂšme partie du livre est consacrĂ©e en une dizaine de pages par petit chapitre, Ă  sept thĂšmes trĂšs concrets qu’on ne peut mĂ©connaĂźtre pour comprendre notre actualité : la citoyennetĂ©, le libĂ©ralisme, le socialisme, les partis politiques, la dĂ©mocratie, le Pouvoir, l’individualisme.

Histoire et formation de la pensĂ©e politique, Richard Dessens, Éd. Dualpha, 410 pages, 33 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici.

Histoire et formation de la pensĂ©e politique, Richard Dessens, Éd. Dualpha.

Histoire et formation de la pensĂ©e politique, Richard Dessens, Éd. Dualpha.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99