La moralisation de la vie politique serait en marche. Et mĂȘme en marche accĂ©lĂ©rĂ©e Ă  voir les scandales qui se succĂšdent, du Penelopegate Ă  l’exfiltration – comme il a Ă©tĂ© joliment dit pour parler de l’éjection des Modem Bayrou-Sarnez-Goulard et du LREM Richard Ferrand – des ministres dĂ©barquĂ©s du nouveau gouvernement


Sans doute, mais assiste-t-on vraiment Ă  une rĂ©volution des mƓurs politiques ou Ă  de simples secousses pour distraire la galerie ?

Car ces scandales aujourd’hui dĂ©noncĂ©s avec quelques Ă©lus jetĂ©s en pĂąture Ă  l’Opinion publique peuvent-ils disparaĂźtre Ă  l’avenir tant que la gĂ©nĂ©rositĂ© de notre sacro-sainte dĂ©mocratie alouera Ă  ses Ă©lus autant d’argent ?

Pour les seuls dĂ©putĂ©s Ă  l’AssemblĂ©e nationale, sachez qu’à un salaire mensuel brut (7 185,60 euros), s’ajoute Prime et frais de mandat ( 5 840 euros bruts mensuel ou 8 371 euros pour ceux qui cumulaient dans le passĂ© les mandats de dĂ©putĂ©s et de maires), Assistants parlementaires (9 618 euros) et leurs Avantages pratiques (accĂšs gratuit Ă  l’ensemble du rĂ©seau SNCF en 1re classe, prise en charge de 80 dĂ©placements aĂ©riens par an entre Paris et sa circonscription, bureau individuel au Palais Bourbon ou dans ses dĂ©pendances, prise en charge de ses frais de communication : Internet, tĂ©lĂ©phone, courriers…) (source : http://droit-finances.commentcamarche.net).

Pour information,  la seule rĂ©munĂ©ration mensuelle des dĂ©putĂ©s europĂ©ens s’élĂšve Ă  8 484,04 euros avant impĂŽts ; le reste des avantages Ă  l’avenant


Heureusement que la dĂ©mocratie est le pire des systĂšmes, Ă  l’exclusion de tous les autres, comme disait Churchill, sinon


Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il co-anime avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » sur Radio LibertĂ©s tous les jeudi. Ses chroniques politiques sont publiĂ©es chaque annĂ©e en recueil sous le titre : « Chroniques barbares ».

Articles similaires