Les projecteurs mĂ©diatiques Ă©tant braquĂ©s sur les deux finalistes de l’élection prĂ©sidentielle, peu de commentateurs se projettent encore dans l’aprĂšs-8 Mai, soit sur les Ă©lections lĂ©gislatives qui s’ensuivront et verront un rĂ©el bouleversement du paysage politique, bien davantage peut-ĂȘtre que le remplacement de locataire Ă  l’ÉlysĂ©e si cela devait ĂȘtre l’hĂ©ritier politique de l’actuel.Et cela, quels que soient les succĂšs ou les Ă©checs de tels ou tels partis


On en a peu parlĂ©, mais deux textes de loi seront partiellement appliquĂ©s dĂšs cet Ă©tĂ© : ils interdiront Ă  un parlementaire « d’exercer simultanĂ©ment une fonction de chef ou d’adjoint d’un exĂ©cutif local ». C’était jusqu’à prĂ©sent une « exception française », la proportion d’élus en situation de cumul ne dĂ©passant pas 20 % en Europe.

« Tout au long de la Ve RĂ©publique, une grande majoritĂ© des parlementaires ont Ă©tĂ© en situation de cumul de mandats. En 2012, 476 dĂ©putĂ©s sur 577 (82 %) et 267 sĂ©nateurs sur 348 (77 %) exerçaient au moins un autre mandat Ă©lectif. Ces parlementaires Ă©taient le plus souvent Ă  la tĂȘte d’un exĂ©cutif local : 261 dĂ©putĂ©s (45 %) et 166 sĂ©nateurs (48 %) Ă©taient soit maire, soit prĂ©sident de conseil gĂ©nĂ©ral, soit prĂ©sident de conseil rĂ©gional » nous apprend le site vie-publique.fr.

AprĂšs les dĂ©culottĂ©es du candidat socialiste Benoit Hamon et de celui des RĂ©publicains François Fillon, il est de toute façon prĂ©visible que nombre d’élus de ces deux partis de gouvernement faillis ne soient pas rĂ©Ă©lus en juin prochain


Elle est pas belle, la vie ?

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

 

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il co-anime avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » sur Radio LibertĂ©s tous les jeudi. Derniers livres publiĂ©s : "Le dĂ©fi" (avec Marie-Simone Poublon) aux Ă©ditions Dualpha et "Le dictionnaire sulfureux" aux Ă©ditions SynthĂšse nationale.

Articles similaires