Pendant cinq mois et neuf jours, Yanis Varoufakis fut ministre des Finances du gouvernement grec de gauche radicale Syriza alliĂ©e aux souverainistes du parti des Grecs indĂ©pendants. Cet universitaire en Ă©conomie Ă  la double nationalitĂ© grĂ©co-australienne accepte la demande d’Alexis Tsipras et veut renĂ©gocier la dette hellĂšne auprĂšs de l’Eurogroupe, du FMI, de la Banque centrale europĂ©enne et de la Commission europĂ©enne. Conversations entre adultes (Éditions Les liens qui libĂšrent, 2017, 526 p., 26 €) relate dans le dĂ©tail ses nombreuses discussions.

Conversations entre adultes (Éditions Les liens qui libùrent).

Conversations entre adultes (Éditions Les liens qui libùrent).

Cet ouvrage au sous-titre explicite, « Dans les coulisses secrĂštes de l’Europe », est passionnant. Il se lit comme un polar Ă  la diffĂ©rence que les victimes sont bien rĂ©elles. Le peuple grec subit Ă  la fois d’incessantes trahisons de la part de ses politiciens, et un vĂ©ritable martyre. En homme de gauche humaniste, dĂ©mocrate et progressiste, l’auteur dĂ©couvre peu Ă  peu que les dirigeants de Syriza sont bien avant leur accession au pouvoir en collusion Ă©troite avec les banquiers cosmopolites et les oligarques hellĂšnes.

Certes, ce livre plaide en faveur de son auteur. Si les sociaux-dĂ©mocrates allemands et les socialistes français en prennent pour leur grade, l’auteur refusant leur double langage : conciliant en privĂ© et cassant en public, Varoufakis ose rĂ©vĂ©ler l’inimaginable Ă  propos du fonctionnement de l’Organisation de Bruxelles. Il ne s’explique pas en revanche quand et comment Tsipras a capitulĂ©. Il dĂ©couvre que le fameux Eurogroupe n’a aucune existence lĂ©gale, ce qui ne l’empĂȘche pas d’exercer un poids dĂ©terminant au point que son prĂ©sident d’alors, le ministre nĂ©erlandais Jeroen Dijsselbloem, fait taire le Commissaire aux Affaires Ă©conomiques et financiĂšres, le Français Pierre Moscovici


Tout au long de ses semaines ministĂ©rielles, Yanis Varoufakis qui n’est pas partisan du Grexit, soumet aux crĂ©anciers d’AthĂšnes plusieurs plans qui conviennent bientĂŽt au FMI et Ă  Washington. Or les usuriers de la GrĂšce agissent comme une vĂ©ritable mafia et rejettent toute proposition acceptable afin de faire de la nation d’HomĂšre un exemple punitif pour les autres EuropĂ©ens. Candide chez les hyĂšnes, l’économiste-ministre dĂ©couvre, stupĂ©fait, les mĂ©andres absurdes des institutions europĂ©ennes et les atermoiements des gouvernements des États membres qui cherchent avant tout Ă  cacher Ă  leurs opinions publiques respectives qu’ils ont Ă©tĂ© dupĂ©s par les technocrates et autres bureaucrates attachĂ©s aux banksters internationaux.

Les oligarchies politiques, financiĂšres et mĂ©diatiques appartiennent comme l’indique le titre original en anglais Ă  l’« Établissement profond » europĂ©en. Celui-ci fomente contre ce ministre grec si atypique de violentes campagnes de presse diffamatoires. Yanis Varoufakis ne se bat pourtant pas seul. Il parvient Ă  recruter des alliĂ©s parmi les anciens membres du FMI et chez les Anglo-Saxons (des conservateurs britanniques ainsi que des dĂ©mocrates Ă©tatsuniens souvent proches du sĂ©nateur Bernie Sanders). Il ne dispose toutefois pas des pleins pouvoirs et voit son action supervisĂ©e, puis sapĂ©e par des ministres issus, eux, de Syriza. N’est pas Antonio Salazar qui veut !

Conversations entre adultes prouve enfin que la crise de l’euro rĂ©sulte principalement de l’absence initiale de tout contrĂŽle politique effectif, car cela aurait supposĂ© au prĂ©alable l’avĂšnement d’une autoritĂ© fĂ©dĂ©rale rĂ©elle. Son rĂ©cit confirme enfin qu’il sera trĂšs difficile Ă  un mouvement politique non conforme de s’imposer face aux mailles serrĂ©es du SystĂšme. On le remarque dĂ©jĂ  avec la Pologne en dĂ©pit de nombreuses relations nouĂ©es avec les milieux atlantistes.

Il importe de lire Conversations entre adultes, surtout si l’on aspire à de hautes fonctions ou qu’on recherche une rupture fracassante avec le Systùme dominant. C’est un formidable avertissement.

Bonjour chez vous !

Cette chronique hebdomadaire du Village planétaire a été diffusée sur Radio Libertés.