Dossier : La nouvelle vague du conservatisme

20 pages d’analyses et d’enquĂȘtes sur les raisons du renouveau conservateur en France, avec FrĂ©dĂ©ric Rouvillois, auteur d’un dictionnaire du conservatisme, Alain de Benoist, Éric Zemmour et Mathieu Bock-CĂŽté 

Entretien exclusif avec Matthew Crawford, auteur du best-seller Éloge du carburateur. Le philosophe amĂ©ricain s’est reconverti en rĂ©parateur de motos pour donner un nouveau sens Ă  sa vie ! Aujourd’hui, il dĂ©nonce les technologies modernes qui saturent nos esprits.

« Marseille, l’explosion d’un laboratoire du multiculturalisme » : un reportage sans concession signĂ© Jean-Paul Brighelli.

Le cĂ©lĂšbre auteur de La fabrique du crĂ©tin dĂ©crit la descente aux enfers de sa ville natale, minĂ©e par l’islamisme et la corruption des Ă©lus.

Vive les anarchistes conservateurs ! Dans « Allez-y sans moi », son nouveau documentaire, Patrick Buisson a retrouvé des images et des entretiens inédits avec Michel Audiard, L. F. Céline, Marcel Aymé, Jean-Edern Hallier

École : Les neurosciences contre les pĂ©dagogistes.

Les travaux du neuroscientifique Stanislas Dehaene rĂ©volutionnent nos connaissances en matiĂšre d’apprentissage de la lecture. Le ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer veut s’en servir pour modifier les mĂ©thodes d’enseignement.

N° 169 | dĂ©cembre 2017- janvier 2018 | 96 pages | 6,90 € | En kiosque France & Belgique

ÉlĂ©mnts, le Le magazine des idĂ©es pour l’Europe (cliquez ici).

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.