Radio (DR), la chaĂźne de tĂ©lĂ©vision et radio officielle du Danemark a dĂ©noncĂ© le site d’information alternatif 24NYT Ă  Facebook qui a en consĂ©quence supprimĂ© le site de sa plate-forme.

Le site d’information alternatif 24NYT


Le site d’information alternatif 24NYT


L’évĂ©nement a provoquĂ© la condamnation de plusieurs membres du Parlement danois. Morten Messerschmidt, du Parti du Peuple Danois, traite Danmarks Radio de « centrale de mouchards ». Les idĂ©ologues et activistes politiques de DR prĂ©fĂšrent apparemment la censure au dĂ©bat. Cependant, devant l’émotion provoquĂ©e par le mouchardage, DR a retirĂ© l’information sur sa collaboration avec Facebook. Un mouchardage dont DR s’en Ă©tait fait gloire.

Facebook a exclu de sa plate-forme le site danois Trykkefrihedsselskab (Association pour la libertĂ© d’expression) qui a osĂ© Ă©voquer un journaliste anglais qui a reçu en janvier dernier Ă  Copenhague au Parlement danois le prix Sappho fondĂ© par Trykkefrihedsselskab.

Le membre du Parlement danois Lars BĂžje Mathiesen pose la question dans le quotidien Jyllands Posten : « Notre libertĂ© d’expression est-elle en rĂ©alitĂ© dĂ©truite, et pourquoi les dĂ©tenteurs du Pouvoir ne font-ils rien ? »

Peter MĂŒnster, le responsable de Facebook pour le Danemark, prĂ©cise que le seul fait d’écrire sans plus le nom du journaliste sur Facebook est une raison suffisante pour ĂȘtre sanctionnĂ©. Le nommer est le signal d’un soutien. Innommable donc InnommĂ©.

Lars BĂžje Mathiesen, tout dĂ©putĂ© qu’il est, et malgrĂ© l’accueil amical qui lui est fait dans le quotidien Jyllands Posten, n’a pas osĂ© le citer dans son article.

N’étant ni dĂ©putĂ© ni titulaire d’un blog dans le quotidien danois, j’aurai la sagesse de m’autocensurer et de taire la vĂ©ritable identitĂ© de l’Innommable.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99