Entretien avec GĂ©rard Crespo, auteur de La dĂ©colonisation portugaise en Afrique, prĂ©face de Francis Stuck, Éditions Dualpha, collection « VĂ©ritĂ©s Pour L’Histoire », dirigĂ©e par Philippe Randa, 214 pages, 25 euros.

Gérard Crespo.

Gérard Crespo.

Propos recueillis par Fabrice Dutilleul.

Comment ĂȘtes-vous passĂ© de l’histoire du Maghreb contemporain qui est votre spĂ©cialitĂ© Ă  l’histoire des colonies portugaises africaines ?

J’avais lu un ouvrage de Maria Dulce Cardoso, Le retour (1), qui m’avait bouleversĂ©. L’histoire qu’elle racontait, le dĂ©part des Portugais d’Angola en 1975, lors de l’indĂ©pendance du pays, Ă©tait la mienne; celle que j’avais racontĂ©e dans mon livre, Un enfant lĂ -bas dans la guerre, ici dans l’indiffĂ©rence (2), qui narrait mon dĂ©part d’AlgĂ©rie en juillet 1962.

C’est-Ă -dire ?

Les personnages du roman – mais est-ce un roman ? – de Maria Cardoso vivaient le mĂȘme dĂ©part chaotique que le mien.

C’est alors que vous avez dĂ©cidĂ© de vous informer sur les conditions d’accession Ă  l’indĂ©pendance des colonies portugaises en Afrique ?

Exactement. Et je me suis rendu compte qu’il y avait de grandes similitudes entre l’AlgĂ©rie de 1962 d’une part, et l’Angola et le Mozambique de 1975 d’autre part. À savoir :

. Une indépendance octroyée aprÚs des années de guerre.

. Lesquelles guerres n’ont pas Ă©tĂ© gagnĂ©es par les indĂ©pendantistes.

. Des indĂ©pendances donnĂ©es Ă  la hĂąte sans se soucier de l’avenir des ressortissants europĂ©ens.

. La fuite éperdue de ces derniers sans que la Métropole assure leur sécurité et les conditions de leur départ.

. Des conditions d’accueil dĂ©plorables et dans certains cas l’hostilitĂ© des populations locales vis-Ă -vis de leurs compatriotes considĂ©rĂ©s parfois comme des intrus.

. Enfin l’abandon des soldats autochtones qui avaient combattu aux cĂŽtĂ©s de l’armĂ©e portugaise (nous ferons le parallĂšle avec les Harkis).

Comment expliquez-vous cela ?

Dans les deux cas, AlgĂ©rie et Afrique portugaise, il y a chez les gouvernants mĂ©tropolitains la volontĂ© de se dĂ©barrasser de territoires qu’ils considĂ©raient comme un boulet au mĂ©pris de leurs concitoyens assimilĂ©s Ă  des colons, personnages Ă  contre-courant de l’Histoire. La colonisation appartenait Ă  un passĂ© qu’en Europe, on reniait dĂ©jĂ .

Notes

(1) Éditions Stock, 2014.

(2) Éditions Curutchet, 1997.

La dĂ©colonisation portugaise en Afrique, GĂ©rard Crespo, prĂ©face de Francis Stuck, Éditions Dualpha, collection «VĂ©ritĂ©s Pour L’Histoire », dirigĂ©e par Philippe Randa, 214 pages, 25 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici.

La décolonisation portugaise en Afrique, Gérard Crespo (Dualpha).

La décolonisation portugaise en Afrique, Gérard Crespo (Dualpha).

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Collaborateur du site Francephi.com, spécialisé dans les entretiens politiques, historiques et littéraires.

Articles similaires