Avant d’entrer dans la longue pĂ©riode estivale synonyme de chaleur, de vacances, de voyages et de divertissements, intĂ©ressons-nous aux possibles foyers de tensions qui Ă©clateront peut-ĂȘtre cet Ă©tĂ©. Pronostic dĂ©licat, car l’actualitĂ© est si mouvante que le feu pourra presque survenir aussi bien au Groenland qu’aux Seychelles.

Dans le cadre de cette derniĂšre chronique avant la RentrĂ©e, on peut dĂšs Ă  prĂ©sent dresser la liste des zones en guerre : la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, le Sahel, la Somalie, l’Ukraine. Dans le Caucase, le conflit dit gelĂ© entre l’ArmĂ©nie et l’AzerbaĂŻdjan au sujet du Haut-Karabakh risque de reprendre puisque l’armĂ©e azĂ©rie a acquis un Ă©quipement militaire auprĂšs des Occidentaux payĂ© par la vente des hydrocarbures de la Caspienne.

En ExtrĂȘme-Orient, les contentieux entre la Chine et les États voisins de la Mer de Chine mĂ©ridionale ne cesseront pas. Cependant, le point nĂ©vralgique de la future crise majeure reste la pĂ©ninsule corĂ©enne. Depuis son revirement interventionniste nĂ©o-conservateur, le bravache milliardaire ne cesse de provoquer et de menacer la vaillante RĂ©publique dĂ©mocratique populaire de CorĂ©e parce qu’elle tient toujours tĂȘte Ă  la stupide « CommunautĂ© internationale ». Comme on aurait aimĂ© que la Maison Blanche exerçùt les mĂȘmes pressions sur l’État d’IsraĂ«l qui ignore superbement les rĂ©solutions du Conseil de sĂ©curitĂ© de l’ONU. Certes, Washington abrite un puissant lobby israĂ©lien alors qu’il n’existe aucun lobby nord-corĂ©en


ParalysĂ© sur le plan intĂ©rieur par les menĂ©es politiciennes des Ă©lus du CongrĂšs, Trump cherche Ă  redorer son blason en gesticulant contre Pyongyang. Or il sait que tout missile yankee tirĂ© sur la CorĂ©e du Nord entraĂźnera une riposte immĂ©diate lĂ©gitime capable de bouleverser non seulement la CorĂ©e du Sud et le Japon, mais aussi l’économie chinoise, voire la stabilitĂ© trĂšs prĂ©caire de l’aire Asie-Pacifique.

Profitez cependant bien de ses deux mois ensoleillés et à la Rentrée pour de nouvelles chroniques hebdomadaires.

Bonjour chez vous !

Cette chronique hebdomadaire du Village planétaire a été diffusée sur Radio-Libertés, le 7 juillet 2017.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.