Maxime Chaussat, un citoyen engagĂ© demeurant dans le dĂ©partement de l’Ain, vient d’effectuer un sĂ©jour de trois semaines en Syrie afin de porter secours aux chrĂ©tiens d’Orient, sous l’égide de l’association SOS ChrĂ©tiens d’Orient du 07/04/2016 au 28/04/2016. TĂ©moin privilĂ©giĂ© de ce qui se passe en Syrie, il a bien voulu rĂ©pondre Ă  nos questions. Ses rĂ©vĂ©lations sont Ă©difiantes !

Maxime Chaussat, vous vous ĂȘtes rĂ©cemment rendu en Syrie afin d’apporter aide et assistance aux populations sous l’égide de l’association SOS ChrĂ©tiens d’Orient. Pourquoi avoir fait ce choix ?

Depuis maintenant cinq ans la Syrie est en proie Ă  une guerre dĂ©vastatrice qui a causĂ© plusieurs dizaines de milliers de morts. Des groupes djihadistes, avec la complicitĂ© de plusieurs pays occidentaux, dont la France, sĂšment le chaos dans cette rĂ©gion. Parmi leurs victimes on compte notamment les chrĂ©tiens d’Orient. Depuis plusieurs siĂšcles la France avait un rĂŽle de protecteur vis Ă  vis des chrĂ©tiens d’Orient, or depuis plusieurs annĂ©es le gouvernement socialiste français a choisi au contraire de soutenir leurs bourreaux. C’est une honte pour notre pays. D’autant plus que dans les rangs des islamistes on compte un nombre important de criminels venus de France. Il me paraissait donc essentiel de faire contre poids Ă  cette situation et d’aller sur place dĂ©livrer un message d’amitiĂ© et de soutien au peuple syrien. L’association SOS ChrĂ©tiens d’Orient met en place des projets de reconstruction de logements et d’écoles, distribue du matĂ©riel aux plus nĂ©cessiteux. C’est tout Ă  fait remarquable et c’est pour cela que j’ai dĂ©cidĂ© de me rendre sur place.

Que pouvez-vous nous dire de la situation sur place, s’agissant de la communautĂ© chrĂ©tienne ?

Je ne suis pas un expert en gĂ©opolitique et je suis restĂ© sur place en Syrie trois semaines, je n’ai donc pas la prĂ©tention de connaĂźtre la situation dans l’ensemble du pays, ni d’en connaĂźtre toute la complexitĂ©. NĂ©anmoins je peux affirmer que dans les zones contrĂŽlĂ©es par le gouvernement syrien lĂ©gitime, celui de Bachar Al-Assad, les chrĂ©tiens viennent en sĂ©curitĂ©. Ils participent Ă  la vie Ă©conomique, Ă  l’administration, les jeunes hommes sont engagĂ©s dans l’armĂ©e et ils peuvent vivre leur foi tout Ă  fait librement au grand jour sans craindre aucun risque. Évidemment, la Syrie est un pays en guerre depuis cinq ans, donc la situation est compliquĂ©e, les dĂ©placements de population sont nombreux, la situation Ă©conomique, sanitaire et sociale, est difficile dans son ensemble.Beaucoup de personnes ont tout perdu.

Lire la suite de l’entretien sur le site RhĂŽne-Alpes info.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.