C’est fait : Nikki Haley, remplaçante dĂ©signĂ©e de la calamiteuse Samantha Power, a Ă©tĂ© approuvĂ©e au poste d’ambassadeur des États-Unis prĂšs les Nations-unies, ce Ă  une trĂšs large majoritĂ©, par le US Senate Committee on Foreign Relations (Commission des Affaires Ă©trangĂšres).

Les sĂ©nateurs ont votĂ© par 96 voix contre 4 en sa faveur. Nikki Haley emportant le soutien de nombreux dĂ©mocrates. Elle est l’une des quatre femmes sur les 21 membres de l’administration Trump.

À noter plusieurs Ă©lĂ©ments Ă  propos de Nikki Haley :

1- Gouverneur d’origine indienne de la Caroline du Sud (Ă  dater de 2011), Nikki Haley fait partie de la gĂ©nĂ©ration montante des leaders rĂ©publicains. À son poste de gouverneur, elle avait su gĂ©rer la crise du retrait du drapeau confĂ©dĂ©rĂ© en 2015, aprĂšs la tuerie  commise par Dylann Roof dans une Ă©glise noire de Charleston.

2- Sa foi, Sikh convertie au christianisme, son site internet annonce la couleur : « Ma foi au Christ a un impact profond sur ma vie quotidienne et je me tourne vers Lui pour obtenir les conseils nécessaires à chaque décision que je dois prendre ».

3- Elle s’affiche comme rĂ©solument pro-israĂ©lienne InterrogĂ©e sur la promesse de campagne du candidat Trump de dĂ©placer l’ambassade des US Ă  JĂ©rusalem, Nikki Haley avait rĂ©pondu : « Absolument. Ce n’est pas seulement ce qu’IsraĂ«l veut, mais c’est aussi ce que ce CongrĂšs a dit qu’il soutiendrait ».

L’ambassadeur d’IsraĂ«l Ă  l’ONU, Danny Danon, avait aussitĂŽt saluĂ© la dĂ©claration de Haley.

« Nous remercions l’ambassadrice dĂ©signĂ©e Haely, une vĂ©ritable amie d’Israel, pour son soutien univoque et sa dĂ©claration claire sur la discrimination contre IsraĂ«l qui sĂ©vit Ă  l’ONU. Nous sommes impatients de travailler avec elle pour rĂ©parer ce qui a Ă©tĂ© honteusement causĂ© par la rĂ©solution [2334] adoptĂ©e par le Conseil de SĂ©curitĂ©. Nous ouvrirons une nouvelle Ăšre Ă  l’ONU, qui inclura de vraies rĂ©formes destinĂ©es Ă  mettre fin Ă  l’obsession partiale de l’ONU par IsraĂ«l ».

Au total, cinq hauts responsables de l’administration Trump sont dĂ©sormais en place :

1- Le US Secretary of Defense, le général (Ret) James Mad Dog Mattis (98 voix contre 1).
2- Le US Secretary of Homeland Security (secrétaire à la Sécurité intérieur), le général (Ret) John Francis Kelly.
3- Mike Pompeo Ă  la tĂȘte de la CIA (66-32),
4- Nikki Haley.
5- Le National Security Adviser, le lieutenant-général (Ret) Michael T. Mike Flynn.

Article paru sur le site bforborde.com.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Jacques Borde

Historien de formation et spĂ©cialiste des questions internationales, ancien journaliste de la presse multimĂ©dia, Jacques Borde a longtemps collaborĂ© au site quotidien d’intelligence stratĂ©gique geostrategie.com. SpĂ©cialisation en Histoire des religions, Jacques Borde est titulaire d’une Licence d’Histoire (Paris IV Sorbonne). A Ă©tĂ© Consultant auprĂšs du Neda Institute for Political & Scientific Studies (TĂ©hĂ©ran). Familier des capitales du Moyen-Orient (Amman, Bagdad, Beyrouth, TĂ©hĂ©ran, et Tripoli) avec la pratique suivie des cercles dirigeants et entitĂ©s (ministĂšres, fondation, armĂ©es, milices & formations paramilitaires, etc.) des pays, Jaques Borde est Ă©galement spĂ©cialisĂ© dans les questions de DĂ©fense & d’armements.

Articles similaires