Hongrie, Budapest – Viktor OrbĂĄn a fait des dĂ©clarations fortes pour le dĂ©but de la nouvelle annĂ©e parlementaire. Il a dĂ©noncĂ© le nihilisme comme l’ennemi, a exprimĂ© vouloir contrĂŽler la mer MĂ©diterranĂ©e en coulant les bateaux illĂ©gaux et veut aider les chrĂ©tiens avant les musulmans.

Viktor OrbĂĄn est un habitué des dĂ©clarations choc. Et ce qu’il a dit aprĂšs les vacances d’étĂ© n’a pas tardĂ© Ă  faire grand bruit. Pour le premier ministre hongrois, tout d’abord, ce que ses «ennemis reprĂ©sentent aujourd’hui n’a rien Ă  voir avec les pensĂ©es et les idĂ©es des grands penseurs libĂ©raux du passĂ©.Cela est du nihilisme pur, et ce point de vue nihiliste est parvenu furtivement Ă  se rĂ©pandre sur le monde et dans les institutions de l’Union europĂ©enne ».

« Aujourd’hui, la naĂŻvetĂ© est la norme Ă  Bruxelles »

Parlant des migrants, et affirmant que la faute ne leur appartient pas, il a tĂŽt fait de dĂ©signer Bruxelles pour responsable. « Nous autres EuropĂ©ens n’avons mĂȘme pas encore dĂ©cidĂ© ce que nous voulions faire ». « S’ils invitent ces malheureux, ils vont venir. Nous avons la possibilité maintenant d’utiliser le rĂ©fĂ©rendum pour faire dĂ©railler les efforts de l’UE, et nous espĂ©rons que notre exemple fera Ă©cho Ă  travers l’Europe et que commencera une vague, de sorte qu’aprĂšs le printemps prochain une direction diffĂ©rente soit installĂ©e Ă  la tĂȘte des institutions de l’Union. Il ne faut pas oublier que l’élite nihiliste pense l’Europe centrale comme une rĂ©gion ayant besoin de changement, d’une dilution de la population, » a soulignĂ© Viktor OrbĂĄn.

Lire la suite de cet article sur le site VPost.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Euro Libertes

EuroLIbertés est le site de la réinformation européenne.

Articles similaires