FrĂ©dĂ©ric Lynn est un homme de conviction Ă  la plume talentueuse. Il a mis ses idĂ©es nĂ©o-eurasistes en pratique en ralliant vers 2014-2015 les forces sĂ©paratistes du Donbass. Il relate son expĂ©rience dans Les hommes libres (Éditions Bios, 2016, 416 p., 26 €).

Ce militant nationaliste-rĂ©volutionnaire et solidariste normand profite de la dissolution de son mouvement par le trio malfaisant Hollande – Valls – Cazeneuve pour tenter l’aventure dans l’est de l’Ukraine. Il apporte un tĂ©moignage Ă  mille lieues des clichĂ©s partisans parisiens. Au fil des pages, on dĂ©couvre effarĂ© l’absence de filiĂšres de recrutement, l’improvisation sur place, la dĂ©sorganisation permanente, la dĂ©brouillardise Ă©rigĂ©e en valeur cardinale, un pesant caporalisme contre-productif, des conceptions tactiques vieilles de 1945 sans oublier un alcoolisme trĂšs prĂ©sent et quelques moments de dĂ©tente cannabique. Les hommes libres est l’anti-Orages d’acier.

L’un de ses aspects les plus intĂ©ressants porte sur la prĂ©sence dans les rangs sĂ©cessionnistes du Donbass des volontaires Ă©trangers. Officiellement, les rĂ©publiques populaires de Lougansk et de Donetsk professent la nostalgie soviĂ©tique et un antifascisme consĂ©quent. Or la rĂ©alitĂ© est bien plus complexe. FrĂ©dĂ©ric Lynn qui se bat d’abord dans les rangs d’UnitĂ© continentale, voit son groupe accueillir des « Espagnols [qui] Ă©taient presque tous communistes. C’était ironique, relĂšve-t-il : la plupart des Français Ă©taient issus de milieux nationalistes ou assimilĂ©s, et les Serbes, eux, mĂ©langeaient ultra-nationalisme, identitĂ© orthodoxe, et antifascisme titiste ».

Outre l’évocation d’unitĂ©s cosaques constituĂ©es « de soldats et de cadres de l’armĂ©e rĂ©guliĂšre russe, soit en congĂ©, soit en retraite », l’auteur mentionne des BrĂ©siliens, trĂšs lointains hĂ©ritiers du mouvement intĂ©graliste Ă©quatorial, et quelques improbables Étatsuniens. « Un volontaire texan chez les sĂ©paratistes pro-russes, tu dois en faire rager certains, ironise l’auteur ».

Certains l’accuseront de dĂ©nigrements et verront dans cet ouvrage prĂ©facĂ© par Robert Steuckers une preuve supplĂ©mentaire de dĂ©sinformation systĂ©matique puisque sa rĂ©daction s’achĂšve en mai 2016 Ă  Los Angeles, FrĂ©dĂ©ric Lynn Ă©tant franco-Ă©tatsunien. On apprend par ailleurs qu’aprĂšs une pĂ©riode de dĂ©tention au Canada pour avoir guerroyĂ© en Ukraine, l’auteur partit combattre les terroristes islamistes en Irak.

AprĂšs le Katanga, le Biafra, le Liban et les Karens, des Français continuent Ă  rechercher aux confins de l’Europe un destin dans l’un ou l’autre camp. Le romantisme politique n’est pas mort, FrĂ©dĂ©ric Lynn le prouve encore avec un dĂ©tachement parfois amer.

Bonjour chez vous !

Cette chronique hebdomadaire du Village planétaire a été diffusée sur Radio-Libertés.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Georges Feltin-Tracol

Georges Feltin-Tracol, Ă©crivain et collaborateur de nombreuses revues (notamment "RĂ©flĂ©chir & Agir") et site internet ; chroniqueur sur "Radio LibertĂ©s". Il se dĂ©signe aussi parfois comme un traditionaliste post-moderne ou un archĂ©o-futuriste. Dernier livre paru : "Pour la troisiĂšme voie solidariste. Une autre approche de la question sociale" (Éd. SynthĂšse)

Articles similaires