Espagne. Le chef du parti socialiste, Pedro Sanchez, a annoncĂ© sa dĂ©mission ouvrant la voie Ă  un dĂ©blocage de la situation politique qui dure depuis neuf mois et qui n’entrave en rien la bonne marche du pays.

Hongrie. Le rĂ©fĂ©rendum sur la relocalisation des migrants voulu par l’UE a recueilli une majoritĂ© de non (98,3 %) mais la participation Ă©tant trĂšs faible (39,9 %), celui-ci est de facto invalidĂ©. Un Ă©chec pour Viktor Orban puisque l’opposition et les ONG avaient appelĂ© Ă  boycotter le rĂ©fĂ©rendum. Reste que le Premier ministre a fait savoir que l’UE n’imposera pas sa volontĂ© au pays.

Angleterre. Theresa May, le Premier ministre, a prĂ©cisĂ© son intention d’invoquer l’article 50 du traitĂ© de Lisbonne avant la fin mars 2017. À cette date dĂ©buteront deux ans de nĂ©gociations pour finaliser la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union europĂ©enne.

Theresa May donne Ă©galement un os Ă  ronger aux impatients europhobes en annonçant une « grande loi d’abrogation » de la lĂ©gislation europĂ©enne en Grande-Bretagne qui dĂ©coule de la loi sur les CommunautĂ©s europĂ©ennes de 1972. « Nos lois ne seront plus faites Ă  Bruxelles, mais Ă  Westminster » a prĂ©cisĂ© Mme May.

Allemagne. CĂ©lĂ©bration Ă  Dresde, lundi 3 octobre 2016 des 26 ans de la rĂ©unification allemande. Toutefois, la multiplication des actes anti-rĂ©fugiĂ©s dans toute l’Allemagne de l’Est ne manque pas d’interpeller les autoritĂ©s allemandes. Le mouvement Pegida est nĂ© Ă  Dresde.

Panique dans la finance. L’action de la Deutsche Bank est passĂ©e sous la barre fatidique des 10 €. La banque, victime des fonds spĂ©culatifs amĂ©ricains n’est plus qu’un tas de ruines. Question : Merkel va-t-elle sauver la banque avec l’argent des contribuables. Elle avait dit que non !

La chanceliĂšre allemande Angela Merkel a Ă©tĂ© accueillie par des sifflets et des invectives telle que « DĂ©gage ! » lundi 3 octobre 2016 Ă  Dresde, berceau d’un mouvement anti-islam et xĂ©nophobe, Ă  son arrivĂ©e Ă  des cĂ©lĂ©brations de la fĂȘte nationale.

Le président fédéral, Joachim Gauck, a également été pris à partie à son arrivée dans la ville de Saxe (est) par des sympathisants de Pegida, un mouvement qui organise depuis deux ans des manifestations contre les réfugiés et les musulmans.

Russie. Au contraire de la France oĂč l’on souhaite interdire toute information ou opinion pouvant inciter les femmes Ă  ne pas avorter, la Russie a adoptĂ© en 2013 une loi qui interdisait la promotion ou la publicitĂ© de l’avortement. En vertu d’une loi visant Ă  protĂ©ger les mineurs des contenus inappropriĂ©s, les autoritĂ©s russes s’en prennent aussi Ă  la pornographie sur internet.

Ukraine. 18 membres des forces spĂ©ciales polonaises commandĂ©s par un officier du contre-espionnage militaire seraient partis pour le Donbass sur ordre du ministre de la DĂ©fense Antoni Macierewicz, communique l’hebdomadaire Nie.

Pologne. Le parti conservateur au pouvoir en Pologne a jetĂ© l’éponge. L’interdiction de l’IVG a Ă©tĂ© rejetĂ©e par la majoritĂ© des dĂ©putĂ©s. Ce projet avait provoquĂ© la mobilisation des Polonaises et suscitĂ© une vive Ă©motion en Europe.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.