Union europĂ©enne. La tension monte d’un cran entre la Turquie et l’UE qui avait acceptĂ© la levĂ©e des visas pour les Turcs Ă  la condition que la Turquie modifie sa lĂ©gislation sur le terrorisme. Mais Recep Erdogan s’y oppose.

L’Europe semble avoir adoptĂ© un des moteurs du modĂšle français la dĂ©mĂ©ritocratie. Elle hĂ©site Ă  pĂ©naliser l’Espagne et le Portugal qui ont fait des efforts exceptionnels d’austĂ©ritĂ© depuis la crise de la dette alors qu’elle a laissĂ© le dĂ©ficit français dĂ©raper de deux ans faute de rĂ©formes structurelles et qu’elle s’apprĂȘte Ă  accorder une rĂ©duction de la dette Ă  la GrĂšce.

Espagne. Les Ă©lecteurs sont excĂ©dĂ©s par l’austĂ©ritĂ© et ont provoquĂ© cette situation inextricable oĂč aucun parti ne peut former une coalition majoritaire. On a donc de nouvelles Ă©lections le 26 juin. Et Rajoy, qui est en tĂȘte des sondages, est lui aussi trĂšs Ă©nervĂ© contre l’Europe.

Rajoy promet mĂȘme de baisser drastiquement les impĂŽts s’il est Ă©lu pour desserrer l’étau en Espagne, quel que soit l’impact sur son dĂ©ficit. Au moment mĂȘme oĂč la Commission EuropĂ©enne Ă©voque des sanctions.

Italie. L’Italie s’est fait taper sur les doigts ce mois-ci par le ComitĂ© eu- ropĂ©en des droits sociaux du Conseil de l’Europe, car trop de ses mĂ©decins gynĂ©cologues-obstĂ©triciens refusent de pratiquer des avortements.

Dans certaines rĂ©gions, la proportion de mĂ©decins objecteurs de conscience dĂ©passe 80 % et les femmes souhaitant se faire avorter doivent s’adresser Ă  des structures privĂ©es ou aller Ă  l’étranger.

Allemagne. Plusieurs responsables allemands ont accusĂ© Angela Merkel de trop mettre l’Europe dans les mains de la Turquie et d’exposer l’UE Ă  un chantage du prĂ©sident Recep Erdogan. MĂȘme les Verts, notamment Cem Özdemir, d’origine turque, accuse la chanceliĂšre. D’autant que le coĂ»t de l’accueil des migrants va friser les 100 milliards d’euros sur les cinq annĂ©es qui viennent.

Angleterre. Ça n’a pas traĂźnĂ©. Au lendemain de l’élection du premier maire musulman de Londres, les mots « Subhan Allah » (« Gloire Ă  Allah ») vont ĂȘtre affichĂ©s en gros pendant deux mois sur les cĂ©lĂšbres bus rouges londoniens.

À l’occasion du Royal Windsor Horse Show, concours Ă©questre agrĂ©mentĂ© cette annĂ©e de festivitĂ©s liĂ©es Ă  la cĂ©lĂ©bration de ses 90 ans, la reine d’Angleterre a assistĂ© Ă  la victoire de son cheval, Barber’s Shop, dans l’une des Ă©preuves. Elle a gagnĂ© un bon d’achat de 50 livres Ă  dĂ©penser au supermarchĂ©.

Moldavie. Manifestation populaire, banderoles, slogans : le dĂ©ploiement de vĂ©hicules et de personnel militaire otaniens a tournĂ© à la dĂ©bĂącle Ă  Chisinau, capitale de ce petit pays. Nos mĂ©dias de grand chemin n’ont rien remarquĂ©. À les en croire, l’Alliance atlantique est accueillie Ă  bras ouverts dans toute l’Europe de l’Est.

Russie. Le ministĂšre de la DĂ©fense a lancĂ© un concours sur les questions de guerre et de paix. Sont concernĂ©s les doctorants, Ă©tudiants, employĂ©s des organismes de recherche liĂ©s Ă  la dĂ©fense Ă  qui il est demandĂ© de remettre sous forme d’essai le fruit de leurs travaux sur « les formes et les mĂ©thodes » des guerres de demain.

Outre d’ouvrir de nouvelles pistes, il s’agit aussi d’identifier des personnes susceptibles de « faire preuve de crĂ©ativitĂ©, d’analyse et de prospective dans le domaine d’un affrontement armé ». Les AmĂ©ricains avaient fait de mĂȘme aprĂšs le lancement de Spoutnik 1 le 4 octobre 1957 par les Soviets.