Bizarre

C’est le principal gestionnaire d’actifs américain BlackRock, fondé à New York en 1988, que la Commission européenne a choisi pour l’aider à « mieux intégrer les facteurs environnementaux et sociaux dans la supervision bancaire ».
Or, actionnaire dans douze banques d’importance mondiale et comptant parmi les plus grands investisseurs mondiaux dans les entreprises d’énergies fossiles, BlackRock s’oppose systématiquement aux résolutions concernant l’environnement dans les sociétés dont il gère les actions. Pour laisser entrer le loup – ou plutôt le pousser – dans la bergerie, la Commission lui a offert en outre un contrat de 550 000 euros.

Union européenne. Pour ce qui concerne une reprise d’activité, chaque pays réagit en fonction de sa culture. On constate avec bonheur d’importants échanges d’informations scientifiques entre les pays européens où les laboratoires travaillent jour et nuit. Où les grandes entreprises se mettent à produire masques, respirateurs, gels. Les capitales européennes enfin s’entraident.

Les Dix-neuf connaissent une descente aux enfers inédite d’après les derniers chiffres de l’enquête PMI pour le mois d’avril. Une dégringolade qui « dépasse toutes les anticipations et laisse entrevoir une contraction sans précédent du PIB de la zone euro en 2020 ».

Au sein de l’UE on trouve, entre autres, le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) qui vient de pondre un texte sur l’impact géopolitique du Covid-19. Face à une amplification des conflits dans l’arc moyen-oriental et au Sahel, on pourrait assister à de nouvelles vagues migratoires.

Sur la scène internationale une confrontation géopolitique accentuée pourrait éclater qui oppose l’Amérique à la Chine et dont la Russie entend bien tirer parti. De sorte que l’Europe se retrouverait une fois de plus entre le marteau et l’enclume. L’occasion pour l’Europe de s’affirmer prônent les auteurs. Y serait temps !

Allemagne. La stratégie de déconfinement a volé en éclat au niveau des 16 Landers, au grand dam d’Angela Merkel. Hormis les restaurants, hôtels, cafés et foires qui restent clos partout, les règles appliquées aux autres commerces sont adaptées aux priorités économiques et sanitaires de chaque région, renforçant le sentiment de cacophonie.

Les Allemands veulent remplacer leur flotte vieillissante de vieux avions Tornado par 2/3 d’avions de combat européens et un tiers américains. Il s’agirait de l’Eurofighter 2000 et de 45 Boeing F-18 Super Hornet pour l’avion amĂ©ricain. En fait, les Américains ont fait pression sur les Allemands qui ont donc coupé la poire en deux et ont choisi ce F-18 peu coûteux.

Boeing F-18 Super Hornet.

Boeing F-18 Super Hornet.

Danemark. Le gouvernement a pris la décision de conditionner ses aides économiques d’urgence aux entreprises qui ne distribueront pas de dividendes pendant deux ans et qui ne sont pas immatriculés dans des paradis fiscaux. Une première mondiale dans la litanie des plans d’urgence.

Italie. Réouverture à géométrie variable et selon les régions. Pas de réouverture d’école et d’universités avant septembre. Date prévue le 4 mai pour une reprise d’activité.

En raison de la fermeture des frontières et donc du manque de travailleurs saisonniers dans l’agriculture, Confagricoltura et Coldiretti, les principaux représentants du secteur agricole transalpin, demandent la régularisation d’une partie des 600 000 sans-papiers présents en Italie. Le pays est le deuxième producteur de fruits et légumes en Europe.

La moitié de ces sans-papiers est constituée de femmes d’Europe de l’Est et d’Amérique du Sud travaillant comme aides aux personnes âgées mais aussi de nombreux ouvriers des travaux publics. Autant de secteurs indispensables pour surmonter la crise et envisager la relance de l’économie.

Portugal. Le pays s’apprête à sortir du confinement de manière progressive dès le 4 mai prochain. Cette bonne gestion de la pandémie est due en partie Ă  son anticipation de la crise, à la fermeture, dès le 12 mars, des écoles et la réclusion du pays avec seulement 112 cas déclarés.

Russie. La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a appelé la chaîne britannique BBC à parler davantage du Royaume-Uni, la critiquant pour sa partialité en ce qui concerne la Russie, estimant sa présentation « tendancieuse ».

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99