Le Vlaams Belang est un parti nationaliste flamand actif en Belgique et qui dispose d’élus aux différents niveaux de pouvoir. Le président de cette formation politique, Tom Van Grieken, répond aux questions de Lionel Baland à propos des résultats des élections législatives du 15 mars 2017 aux Pays-Bas auxquelles trois partis patriotiques ont pris part : le PVV, Forum pour la Démocratie et VNL.

Tom Van Grieken.

Tom Van Grieken.

Tom Van Grieken, quelles leçons tirez-vous des résultats du scrutin néerlandais ?

Les deux partis du gouvernement en place subissent une lourde défaite. En effet, alors que la Chambre des députés compte 150 sièges, le parti libéral de droite VVD du Premier ministre Mark Rutte perd 8 sièges et les travaillistes du PvdA 29 sièges.

Le PVV est le deuxième parti du pays. J’adresse mes félicitations à son président Geert Wilders. Durant la campagne électorale, il a placé les questions liées aux conséquences néfastes de la mondialisation au cœur du débat politique

Le président Turc Recep Tayyip Erdoğan et le Premier ministre néerlandais sont des alliés objectifs. Le premier a offert un cadeau au second par son attitude agressive vis-à-vis des Pays-Bas et lui a permis d’accroître son score.

Le futur gouvernement néerlandais sera difficile à construire.

Forum pour la Démocratie de Thierry Baudet entre au Parlement en obtenant deux sièges.  

Je connais très bien Thierry Baudet, qui est quelqu’un de bien. Les médias vont tenter de jeter Forum pour la Démocratie contre le PVV. Ces deux partis ne doivent pas s’opposer un à l’autre.

Voor Nederland (VNL-Pour les Pays-Bas) n’obtient pas d’élu.

Ce sont des libéraux. Le nationalisme et le libéralisme ne peuvent pas fonctionner ensemble.

Quel parallèle peut être tiré entre les résultats des élections aux Pays-Bas et la situation politique en Flandre (Belgique) ?

Le centre-droit peut gagner les élections lorsqu’il met en avant des idées au cours des deux dernières semaines avant le scrutin, alors qu’il a combattu celles-ci tout au long des années précédentes.

Quel parallèle peut être tiré entre les résultats des élections aux Pays-Bas et la situation politique en France ?

Aucun, car le scrutin est proportionnel aux Pays-Bas alors qu’en France le deuxième tour des élections présidentielles oppose deux candidats.

Pourquoi le VVD du Premier ministre, malgré un fort recul, a-t-il pu sauver les meubles ?

À cause des problèmes avec la Turquie et des émeutes engendrées par cette querelle. Sans cela, le VVD aurait obtenu un plus mauvais score.

Une série de partis différents obtiennent des élus.  Quelle est la raison de cette dispersion électorale ?

Les gens cherchent une alternative. Ils se demandent pour qui voter.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertés n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontés aussi dévouées soient elles… Sa promotion, son développement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nécessitent une équipe de collaborateurs compétents et disponibles et donc des ressources financières, même si EuroLibertés n’a pas de vocation commerciale… C’est pourquoi, je lance un appel à nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prêts à nous aider ; il faut dire qu’ils sont très sollicités par les medias institutionnels… et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertés et eux, c’est assez incompatible !… En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

 

A propos de l'auteur

Lionel Baland

Écrivain et journaliste belge francophone (http://lionelbaland.hautetfort.com). Il parle le néerlandais (flamand), l’allemand et l’anglais. Il a travaillé dans les parties francophone, néerlandophone et germanophone de la Belgique ainsi qu’aux Pays-Bas et a vécu en Allemagne. Il est l’auteur de trois livres : Léon Degrelle et la presse rexiste, Éditions Déterna, Paris, 2009 ; Jörg Haider, le phénix. Histoire de la famille politique libérale et nationale en Autriche, Éditions des Cimes, Paris, 2012 et Xavier de Grunne. De Rex à la Résistance, Godefroy de Bouillon, Paris, 2017.

Articles similaires