26.10.2016 – 07H00 AthĂšnes (Breizh-info.com) – Le week-end dernier, les employĂ©s des services d’accueil du site (« hot spot ») de Moria, dans l’ile de Lesbos, ont Ă©tĂ© obligĂ©s de quitter leur poste de travail qui ont Ă©tĂ© par la suite incendiĂ©s par les migrants.  La proximitĂ© d’olivaies et de pinĂšdes a contraint les autoritĂ©s Ă  faire Ă©vacuer partiellement le camp en raison des risques d’extension des feux. Ainsi, environ 5700 migrants se sont rĂ©pandus dans les rues
  Les sapeurs-pompiers, accueillis avec des jets de pierre, se sont trouvĂ©s dans l’incapacitĂ© d’agir. Une compagnie de MAT (l’équivalent des CRS en France) a Ă©tĂ© appelĂ©e sur les lieux pour rĂ©tablir le calme.

Les causes de ces mouvements sont multiples :

– une rumeur insistante dans le camp d’accueil laissait croire que des renvois massifs vers la Turquie voisine allaient ĂȘtre effectuĂ©s.  Par ailleurs, de nombreuses rixes entre ces immigrĂ©s de 88 (quatre-vingt huit) nationalitĂ©s diffĂ©rentes ont Ă©tĂ© officieusement signalĂ©es (la presse s’est bien gardĂ©e d’y faire Ă©cho) par les employĂ©s de ce qui est devenu centre de rĂ©tention.

– Ă  la fin de la semaine passĂ©e (le 22/10) des immigrĂ©s musulmans avaient manifestĂ© et jetĂ© de la nourriture dont ils se plaignaient qu’elle n’était pas « halal » ou qu’ils suspectaient de contenir du porc, donc « impropre Ă  la consommation », soutenus en cela par les ONG


– les ONG Ă©trangĂšres en question, d’autre part, avaient elles-mĂȘmes appelĂ© les migrants Ă  la rĂ©volte, sous prĂ©texte que leurs vĂ©hicules avaient Ă©tĂ© saisis par les autoritĂ©s car utilisĂ©s depuis plus de 6 mois sur l’üle sans s’ĂȘtre conformĂ©s aux lois europĂ©ennes (plaques minĂ©ralogiques inchangĂ©es et taxes de circulation non rĂ©glĂ©es).

– dĂ©jĂ  au dĂ©but du mois, l’üle de Lesbos avait Ă©tĂ© choquĂ©e par le viol d’un adolescent pakistanais par un groupe de ses compatriotes, pratique apparemment frĂ©quente mais mise en exergue pendant 2 semaines par la presse locale et nationale pour masquer les problĂšmes de vols et de violences subis au quotidien par les habitants de l’üle.

Signalons que, malgrĂ© les « dispositifs » mis en place, environ 300 immigrĂ©s supplĂ©mentaires en provenance de Turquie  – essentiellement des hommes seuls – sont arrivĂ©s ce week-end Ă  Lesbos, ce qui porte leur nombre total Ă  plus de 6000, soit 15 % d’une population locale de 85000 personnes ! Vous avez dit « Calais » ?

Article paru sur le site Breizh info.
Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.