Par la RĂ©daction du VPost.

Hongrie

  • Au 11 mars 2020, il y avait 13 personnes contaminĂ©es et 69 en quarantaine. Aucun mort Ă  dĂ©plorer.
  • L’état de danger a Ă©tĂ© dĂ©clarĂ© le mercredi 11 mars 2020. Le gouvernement peut rĂ©quisitionner des vĂ©hicules et des lieux de production, et limiter les accĂšs aux lieux publics.
  • Les gens venant d’Italie, de Chine, de CorĂ©e du Sud et d’Iran sont interdits d’entrĂ©e de territoire, sauf pour les citoyens hongrois qui seront alors mis en quarantaine (des mesures d’exception pourraient ĂȘtre prises pour les conjoints/Ă©poux de citoyens hongrois).
  • Suspension le mercredi 11 mars au soir (minuit) des liaisons avec l’Autriche et la SlovĂ©nie par train, bus et avion.
  • RĂ©tablissement du contrĂŽle des frontiĂšres avec l’Autriche et la SlovĂ©nie (qui sont membres de l’espace Schengen) et suspension des moyens de transport (avions, trains, bus). Les frontiĂšres avec la Croatie, la Serbie, la Roumanie et l’Ukraine sont dĂ©jĂ  contrĂŽlĂ©es en temps normal. En l’état, seule la frontiĂšre avec la Slovaquie ne fait pas l’objet de contrĂŽles.

Notons que la situation Ă  la frontiĂšre Hongrie-Roumanie (en particulier Ă  Nagylak) est tendue en raison du grand nombre de Roumains travaillant en Italie dĂ©sireux de rentrer en Roumanie mais qui ne veulent pas ĂȘtre mis en quarantaine. Les autoritĂ©s roumaines ont dĂ©ployĂ© la gendarmerie Ă  la frontiĂšre.

  • Les rassemblements en plein air de plus de 500 personnes et de 100 personnes en intĂ©rieur sont interdits. Cela concerne Ă©galement les cĂ©lĂ©brations de la fĂȘte nationale du 15 mars. Des consultations doivent encore avoir lieu avec les autoritĂ©s religieuses Ă  ce sujet.
  • Les bĂątiments universitaires sont fermĂ©s jusqu’à nouvel ordre. L’enseignement sera poursuivi Ă  distance.
  • Une clinique est en train d’ĂȘtre construite en urgence pour pouvoir accueillir davantage de personnes en quarantaine. Actuellement, les personnes en quarantaines se trouvent dans l’hĂŽpital Szent LĂĄszlĂł dans le 9Ăšme arrondissement de Budapest.
  • Deux Ă©tudiants iraniens n’ayant pas respectĂ© leur quarantaine seront expulsĂ©s au terme de leur quarantaine, leur permis de sĂ©jour sera annulĂ©. Les personnes ne respectant pas les mesures de quarantaine s’exposent Ă  des sanctions pĂ©nales si elles contaminent d’autres personnes.
  • Les billets de banque vont ĂȘtre dĂ©contaminĂ©s.
  • La propagation de fausses informations sur le virus est considĂ©rĂ©e comme dĂ©lit.
  • Le gouvernement met en place des mesures de contrĂŽle des prix pour traquer et sanctionner les abus exploitant la situation.

Autriche

  • 246 cas recensĂ©s au 11 mars 2020.
  • Le chancelier Kurz, accompagnĂ© des reprĂ©sentants syndicaux, a annoncĂ© le 11 mars 2020 qu’à partir de lundi 16 mars les lycĂ©es seront fermĂ©s jusqu’à PĂąques (12 avril) et l’enseignement se fera par Internet. Pour la scolarisation des enfants qui ne sont pas au lycĂ©e, les enfants sont invitĂ©s Ă  rester Ă  la maison Ă  partir du mercredi 18 mars si les parents peuvent s’en occuper. Pour les autres, les Ă©coles feront office de garderie. Il y a interdiction de faire garder les enfants par les grands-parents.

Le 10 mars 2020, d’autres annonces avaient dĂ©jĂ  eu lieu :

  • Les rassemblements en plein air de plus de 500 personnes et de 100 personnes en intĂ©rieur sont interdits. Ces mesures peuvent aussi bien concerner les rassemblements sportifs, les restaurants, mais aussi les lieux de culte.
  • Les frontiĂšres avec l’Italie sont contrĂŽlĂ©es. Plus personne ne peut entrer sans un certificat mĂ©dical formel ou en Ă©tant mis en quarantaine. Plus aucun train, avion ou bus ne circule avec l’Italie.
  • Le gouvernement a invitĂ© la population Ă  rĂ©duire au maximum les contacts sociaux.

Slovaquie

  • Au 11 mars 2020, 10 cas de personnes contaminĂ©es Ă©taient recensĂ©s.
  • Les Ă©vĂ©nements publics sont interdits.
  • La plupart des Ă©coles sont fermĂ©es.
  • Les personnes venant des pays Ă  risque (Italie, Chine, CorĂ©e du Sud, Iran) doivent rester en quarantaine Ă  domicile, sous peine d’amende.
  • Des contrĂŽles de santĂ© prĂ©ventifs peuvent avoir lieu aux points-frontiĂšres de la Slovaquie.

Pologne

  • 31 infections confirmĂ©es au 11 mars 2020.
  • ContrĂŽles de santĂ© Ă  l’entrĂ©e du pays ou des aĂ©roports.
  • Interdiction des grands rassemblements publics.
  • Les institutions scolaires et culturelles sont fermĂ©es pour deux semaines.
  • Production massive de gel hydroalcoolique annoncĂ©e.
  • Le gouvernement met en place un systĂšme de compensation financiĂšre pour aider les parents devant garder leurs enfants du fait de la fermeture des Ă©coles.

Tchéquie

  • La TchĂ©quie est le pays le plus touchĂ© du V4. 91 cas recensĂ©s au 11 mars.
  • Les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits.
  • Les Ă©coles et la plupart des universitĂ©s sont fermĂ©es. La plupart des attractions touristiques et culturelles Ă©galement.
  • Quarantaine obligatoire Ă  domicile pour toute personne rentrant d’Italie.
  • Annulation des vols en provenance de Chine, d’Italie du Nord et de CorĂ©e du Sud.
  • EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

    Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

    EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

    Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

    Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

    EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

    Philippe Randa,
    Directeur d’EuroLibertĂ©s.

    Quatre solutions pour nous soutenir :

    1 : Faire un don par virement bancaire

    Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
    Domiciliation : CIC FOUESNANT
    IBAN (International Bank Account Number) :
    FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
    BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

    2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

    Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

    3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

    à retourner à : EuroLibertés
    BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

    4 : Faire un don par carte bancaire

    Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99